Une vingtaine de nouveaux cas de contaminations par les variants du coronavirus en Algérie

1
Une vingtaine de nouveaux cas de contaminations par les variants du coronavirus en Algérie
Une vingtaine de nouveaux cas de contaminations par les variants du coronavirus en Algérie

Une vingtaine de nouvelle contaminations par les variants du coronavirus ont été dépistées en Algérie, selon le ministre de la Santé, Abderahmane Benbouzid. En visite de travail dans la capitale, il a fait savoir que le dossier sur les variants de la covid-19 « est sur la table du Conseil des ministres », évoquant, une fois de plus, la réouverture des frontières.

Le ministre de la Santé effectuait une visite au centre hospitalo-universitaire (CHU) Mustapha Pacha à Alger, pour y inaugurer deux nouveaux services, lorsqu’il a révélé qu’une vingtaine de nouveaux cas de variants du coronavirus, provenant de l’étranger, ont été confirmés en Algérie. « Il s’agit de ressortissants ayant présenté des PCR négatifs mais qui se sont avéré être contaminés après nos examens », a-t-il ajouté.

Il n’a, toutefois, pas précisé de quel variant s’agit-il ni donné plus de détails.

L’étude épidémiologique sur les variants examinée au Conseil

Le président Abdelmadjid Tebboune avait ordonné aux autorités sanitaires le 27 avril dernier, lors d’une réunion avec le comité scientifique pour évaluer la situation sanitaire, d’enclencher une étude épidémiologique sur les variants présents en Algérie.

Selon le dernier bilan, dévoilé par le même ministre, 14 nouveaux cas du variant indien de coronavirus ont été dépistés en Algérie, soit un total de 20 depuis son dépistage dans le pays.

Interrogé à propos de la réouverture des frontières, le ministre de la Santé a réitéré que cette décision « n’était pas de ses prérogatives. En tant que président du comité et ministre, notre rôle est d’émettre des recommandations et établir les protocoles. Nous avons soumis au Premier ministère nos recommandations qui seront étudiées au Conseil des ministres », a-t-il ajouté.

La réouverture des frontières terrestres, aériennes et maritimes sera étudiée aujourd’hui au Conseil des ministres qui sera présidé par le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé hier un communiqué de la Présidence.

Le ministre de la Santé et de la réforme hospitalière, Abderahmane Benbouzid a annoncé jeudi 13 mai que comité scientifique recommande la réouverture des frontières pour les ressortissants Algériens et étrangers et ce, à « certaines conditions ». Il a notamment cité un test P.C.R. de moins de 36 heures ou « encore 10 jours de quarantaine en cas de tests positifs à leurs frais ».

Des membres du comité ont ainsi souligné que leur feu vert concernaient des Algériens ou des étrangers devant revenir en Algérie pour des raisons professionnelles, expliquant ainsi qu’il ne s’agit pas d’un « retour à la normale » du transport aérien, maritime et terrestre.

Article précédentLégislatives du 12 juin : la campagne électorale débutera jeudi et s’achèvera le 8 juin
Article suivantLe Pr. Djamel Mimouni placé sous contrôle judiciaire

1 commentaire

Laisser un commentaire