Frontières, vaccination, sensibilisation … les instructions de Tebboune

1
Tebboune maintient les frontières fermées, ordonne d'accélérer de la campagne de vaccination
Tebboune maintient les frontières fermées, ordonne d'accélérer de la campagne de vaccination

Abdelamadjid Tebboune a présidé une réunion avec le comité scientifique pour évaluer la situation sanitaire, ce mardi 27 avril 2021. Les frontières maritimes, terrestres et aériennes de l’Algérie restent fermées. Il a également ordonné une intensification des opérations de sensibilisations sur le respect des mesures de prévention.

Cette réunion intervient au moment où l’épidémie de coronavirus est en hausse en Algérie. Aujourd’hui, le ministère de la Santé a annoncé 232 nouveaux cas de coronavirus, 158 guérisons et 08 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Algérie. La dernière fois que l’Algérie a enregistré plus de 200 cas remonte au 13 février 2021, avec 210 annoncés.

Le chef de l’Etat a également exigé des statistiques « détaillées » de chaque wilaya afin de prendre des décisions sur la base de ces statistiques. Il a également ordonné aux autorités concernées d’enclencher une étude épidémiologique sur les variants présents en Algérie.

Abdelmadjid Tebboune a aussi instruit ses ministres d’accélérer de la campagne de vaccination. Lancée fin janvier 2021 suite à la réception du premier lot de 50.000 doses du vaccin Spoutnik-V. celle-ci est loin des objectifs fixés par les autorités.

Le 19 avril dernier, Professeur Ryad Mahyaoui, membre du comité de suivi de la pandémie, affirme que plus de 1% de la population algérienne a été vaccinée. Il s’agit d’un peu plus de 400.000 Algériens. Un chiffre bas après 4 mois de campagne mais surtout loin de l’objectif de l’Algérie de vacciner 60% de la population pour atteindre l’immunité collective.

Tebboune demande d’accélérer la fabrication du vaccin Spoutnik V

L’évolution de la campagne étant tributaire de la réception des vaccins anti-covid, l’Algérie a réceptionné, jusque-là 694.800 doses de vaccins de différents laboratoires. Un budget de 12.7 milliards de DA, destiné à l’achat de vaccins anti-coronavirus, a été débloqué par l’Etat selon un décret présidentiel publié au Journal officiel numéro 30, correspondant au 22 avril 2021.

Fawzi Derrar, DG de l’Institut Pasteur Algérie, a déclaré que l’Algérie a signé un contrat avec le laboratoire chinois Sinovac pour la livraison d’un million de doses, qui « seront réceptionnées les prochains jours ».

Le président a également exigé l’accélération de la réalisation du projet de fabrication du vaccin Spoutnik V en Algérie.

Une dépendance des laboratoires étrangers qui a poussé le chef de l’Etat à ordonné, lors de cette réunion, d’accélérer la fabrication du vaccin Spoutnik V.

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Lofti Benbahmed, avait affirmé début avril que le vaccin algérien anti-Covid 19, Spoutnik V, sera disponible d’ici septembre prochain.

Le chef de l’Etat Tebboune a aussi instruit ses ministres d’intensifier les campagnes de sensibilisation sur les gestes de prévention et l’application de la loi contre les contrevenants.

Article précédentTebboune met fin aux fonctions du ministre de la Poste, Brahim Boumzar
Article suivantLe 114e mardi du Hirak empêché, plusieurs interpellations

1 commentaire

Laisser un commentaire