Les élections législatives auront lieu le 12 juin prochain

8
Les élections législatives auront lieu le 12 juin prochain
Les élections législatives auront lieu le 12 juin prochain

Le président Abdelmadjid Tebboune a signé, ce jeudi 11 mars, un décret présidentiel portant convocation du corps électoral pour les élections législatives prévues le 12 juin prochain, a annoncé la présidence de la République dans un communiqué.

« En vertu des dispositions de l’article 151, alinéa 02, de la Constitution, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a signé aujourd’hui 27 Rajab 1442, correspondant au 11 mars 2021, le décret présidentiel 96-01 relatif à la convocation du corps électoral en vue des élections législatives, dont la date est fixée au samedi 12 juin 2021 », précise le communiqué.

Le président de la République « a également signé hier 26 Rajab 1442, correspondant au 10 mars 2021, l’ordonnance 21-01 portant loi organique relative au régime électoral ».

Cette annonce intervient quelques heures après la rencontre de trois chefs de partis, qui ont révélé la convocation imminente du corps électoral pour les législatives.

Il s’agit de Belkacem Sahli, secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Mme Fatima Zohra Zerouati, présidente de Tajamoue Amal El Djazair, et Abou El Fadhl Baadji, secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN).

Des élections législatives avant, les locales après

A l’issue de cette réunion, Belkacem Sahli avait révélé que le corps électoral sera convoqué « dans les prochaines heures » aux prochaines législatives. Il a également révélé que celles-ci seront organisées les premières, avant les élections locales, qui ne se dérouleront pas le même jour.

Une information confirmée par Mme. Zerouati. La décision est justifiée par la « volonté de Tebboune de rompre avec les pratiques ayant marqué les précédentes élections ».

15 chefs de partis reçus par Tebboune

Il s’agit du 13, 14 et 15e chef de parti que le président a reçu depuis son retour au pays. Il a reçu le jeudi 04 mars 2021 trois chefs de partis politiques, qui sont Tayeb Zitouni, Secrétaire Général du Rassemblement National pour la Démocratie (RND), Abdelkader Saâdi, président par intérim de Talaia El Hourriat et Kamal Bensalem du Parti du Renouveau Algérien (PRA).

Le 13 février 2021, au lendemain de son retour d’Allemagne, le président Tebboune a reçu Soufiane Djilali de Jil Jadid, Abdelkader Bengrina du mouvement El Bina et Abdelaziz Belaïd du Front el Moustakbal.

Le lendemain, il a reçu les présidents du mouvement El Islah, Filali Gouini, du chef du MSP (Mouvement de la société pour la paix), Abderrezak Makri, du premier secrétaire du FFS (Front des forces socialistes) Youcef Aouichiche et Hakim Belahcel, membre de l’instance présidentielle.

Après ces rencontres, le chef de l’Etat s’est adressé à la nation pour annoncé la dissolution du Parlement et la tenue d’élections législatives anticipées.

Article précédentBilan de coronavirus: 170 nouveaux cas en Algérie
Article suivantCannabis: le gouvernement marocain approuve la légalisation, tensions au parti du pouvoir

8 Commentaires

  1. […] Deux articles au moins de la nouvelle loi électorale adoptée par ordonnance ne seront pas exigés lors du scrutin de juin prochain et éventuellement celui des élections locales. L’exigence de recueillir au moins 4% des suffrages précédents et la parité hommes-femmes sur les listes électorales ne seront pas appliquées lors des Législatives annoncées pour le 12 juin. […]

  2. […] Les législatives ont été annoncées pour le 12 juin par le président Tebboune, qui a convoqué le corps électoral. Ce lundi 15 mars, la Présidence a fait savoir que deux articles au moins de la nouvelle loi électorale adoptée par ordonnance ne seront pas exigés lors du scrutin de juin prochain et éventuellement celui des élections locales. […]

  3. […] Les législatives ont été annoncées pour le 12 juin par le président Tebboune, qui a convoqué le corps électoral. Lundi 15 mars, la Présidence a fait savoir que deux articles au moins de la nouvelle loi électorale adoptée par ordonnance ne seront pas exigés lors du scrutin de juin prochain et éventuellement celui des élections locales. […]

Laisser un commentaire