Le Ksar de Tafilelt lauréat du prix « Energy globe national Award 2020 »

1
Le Ksar de Tafilelt lauréat du prix
Le Ksar de Tafilelt lauréat du prix "Energy globe national Award 2020"

La fondation « Amidoul » de Béni Isguen (Ghardaia) a remporté dans la soirée de mardi le « National Energy Globe Award 2020 » pour la réalisation d’un Ksar bioclimatique unique dénommé « Ksar de Tafilelt ». Un prix pour l’environnement, décerné annuellement par La fondation autrichienne « Energy Globe Foundation »

Ce prix a été attribué au président de la fondation Amidoul et initiateur du projet, Dr. Ahmed Nouh, en présence du conseiller commercial de l’ambassadeur de la république d’Autriche à Alger, M. Franz Bachleitner, des membres de la fondation Amidoul ainsi que de notables et élus locaux.

LIRE AUSSI : Essais nucléaires français au Sahara : la décontamination des sites difficile sans cartes

Le projet, lauréat de ce prestigieux prix, a porté sur la réalisation d’un Ksar (Tafilelt) de plus de mille logements sur un terrain rocailleux, selon des normes architecturales et bioclimatiques mariant l’architecture et le développement durable, avec un intérêt particulier pour la préservation de l’environnement et le confort du cadre de vie.

Pour l’initiateur du projet, Dr Nouh, cette consécration est « le fruit d’un engagement en faveur de la préservation de l’écologie et de notre patrimoine architectural classé patrimoine universel, tout en épousant la modernité ».

Ce projet, devenu un modèle et une référence en matière de préservation du patrimoine architecturale alliant modernité, confort de vie et bioclimatique ainsi que l’écologie, en utilisant les matériaux de construction locaux, avait déjà obtenu le premier prix de la ligue arabe de l’environnement 2014, a rappelé M.Nouh à l’APS.

Ce nouveau Ksar, qui obéit aux exigences du développement durable, constitue un bel exemple de construction bioclimatique assimilant l’architecture pédagogique et les principes écologiques et doit être un modèle à suivre en Algérie pour préserver l’environnement et lutter contre la pollution, a estimé de son côté le diplomate autrichien, Franz Bachleitner.

Le Ksar en question est réalisé avec des matériaux locaux en appliquant aussi les normes d’une gestion économique de l’eau, le recyclage des eaux usées et la valorisation des déchets ménagères.

Après avoir félicité la fondation Amidoul, pour ce projet axé sur l’efficacité énergétique, la préservation de l’environnement et des ressources, le diplomate a souligné que cette distinction, qui n’avait pas pu être attribuée en 2020 suite à la propagation de la pandémie du coronavirus, permettra à l’équipe algérienne lauréate de participer à un prix international organisé par la fondation autrichienne « Energy globe foundation ».

Lancé en 1997, le Ksar de Tafilelt, qui s’étend sur un site rocheux d’une superficie de 22 hectares et qui compte plus de 1.000 habitations écologiques, a été conçu pour une meilleure qualité de vie avec une verdure et des plantations d’arbres, en s’appuyant sur l’interprétation consciente de l’héritage architectural ancestrale et la préservation de l’environnement. Il a été inauguré en 2006.

Ses promoteurs ont pu créer sur des rochers des jardins et espaces verts ainsi qu’un parc animalier devenu la curiosité des touristes et visiteurs de la région.

La distinction « Energy Globe » a été lancée en 1999 par Wolfgang Neumann, un autrichien pionnier de l’énergie dans son pays pour encourager les initiateurs de projets visant à lutter contre les problèmes environnementaux et à trouver des solutions efficientes pour protéger les ressources fossiles et utiliser les énergies renouvelables, a-t-on fait savoir.

Article précédentCrue de l’Oued Meknassa à Chlef: le corps d’une 10e victime retrouvé
Article suivantLibye: le gouvernement de transition obtient la confiance du Parlement

1 commentaire

Laisser un commentaire