Crise d’eau à Alger : un plan de distribution drastique

3
Crise d’eau à Alger : un plan de distribution drastique

L’eau coulera très chichement à Alger à partir de samedi. Le wali d’Alger, Youcef Chorfa a révélé, le 24 juin, lors d’une émission spéciale de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le nouveau plan de rationnement de l’eau à Alger, applicable à partir du samedi 26 juin.

Ce plan classe les 57 communes de la wilaya d’Alger en 3 catégories, chacune d’elles se verra appliquer un planning d’approvisionnement spécifique.

Un plan distribution d’eau très contraignant

La première catégorie est composée de 14 communes, qui seront alimentées quotidiennement de 8H à 14H. Elle comprend : La Casbah, Sidi Moussa, Bir Mourad Rais, Hydra, Ouled Chebel, Tassala El Merdja, Baba Hassen, Draria, El Achour, Belouizdad, El Madania, El Mouradia, Sidi M’Hamed et Rahmania.

La seconde catégorie est composée de 20 communes, qui seront alimentées de 6H à 18H, un jour sur deux. Elle comprend :  Oued Koriche, Rais Hamidou, Eucalyptus, Bir Khadem, Gué de Constantine, Beni Messous, Bouzaréah, Ain Benian, Hammamet, Bab Ezzouar, Bordj El Kiffan, El Marsa, Mohamadia, Bourouba, Bachdjarah, Oued Semar, El Harrach, El Magharia, Hussein Dey et Heraoua.

Quand à la troisième catégorie, composée de 23 communes, ces dernières se verront appliquer un double système d’approvisionnement, c’est-à-dire que dans une même commune, il y aura des quartiers qui auront de l’eau quotidiennement de 8H à 14H et d’autres de 8H à 16H, un jour sur deux. Sont concernées par ce système mixte d’approvisionnement les communes de : Bab El Oued, Bologhine, Baraki, Saoula, Birtouta, Ben Aknoun, El Biar, Chéraga, Dely Ibrahim, Ouled Fayet, Ain Taya, Dar El Beida, Bordj El Bahri, Douera, Khraicia, Kouba, Reghaia, Rouiba, Alger centre, Mehelma, Souidania, Staoueli et Zeralda.

Cependant, le wali d’Alger a voulu être rassurant en que « cette situation difficile », n’est que «passagère et conjoncturelle ».

Selon lui, d’«autres alternatives et d’autres solutions d’approvisionnement de la wilaya d’Alger en eau seront mises en place au cours des mois prochains, peut-être même dès l’année prochaine, pour assurer l’alimentation d’Alger à partir du dessalement d’eau de mer et de la mobilisation des eaux souterraines».

Article précédentSuspension partielle et provisoire du lavage automobiles à Alger à compter de samedi
Article suivantRépression politique, panique et traumatisme

3 Commentaires

  1. Complication sur complication , même le plan de distribution au niveau de la wilaya d’Alger n’est pas simple à comprendre ,, encore moins à appliquer. Alger , capitale de l’Algérie nécessite à elle seule trois barrages autonomes , car l’impliquer dans la distribution du barrage de Taksebt, c’est l étouffer davantage puisque ce barrage qui est en Kabylie ne suffit même pas à cette wilaya , sachant que des communes entières ne reçoivent de l’eau que tous les quinze jours avec trois jours de distribution.
    Que sont devenues toutes les stations de dessalement de l’eau de mer ? Des milliards partis en fumée ?

Laisser un commentaire