Algerian Architecte Compétitions: un concours pour la réalisation d’une salle polyvalente à l’école des sourds à Adrar

0
Algerian Architecte Compétitions: un concours pour la réalisation d’une salle polyvalente à l’école des sourds à Adrar
Algerian Architecte Compétitions: un concours pour la réalisation d’une salle polyvalente à l’école des sourds à Adrar

Un collectif d’architectes et de professionnels du bâtiment de la ville de Sétif lance la seconde édition du concours « Algerian Architecte Compétitions ».

Ouvert aux étudiants en fin de cycles et architectes avec moins de 5 ans d’expérience, les candidats doivent élaborer une étude pour la réalisation d’une salle polyvalente à l’école des personnes souffrant de surdité à Adrar.

Rafik Ghedjati, architecte et membre du collectif « Algerian Architecte Compétitions », explique que les candidats doivent réaliser une salle polyvalente à usages multiples, s’étendant sur une superficie de 200m². Celle-ci doit disposer d’une bibliothèque, une salle de réception, un atelier et toutes autres activités recevant du public. Un espace à l’extérieur doit être aménagé pour les jeunes écoliers. Les participants, souligne-t-on, doivent prendre en considération les caractéristiques de la construction saharienne.

« Lors de la précédente édition, nous avons challengé les participants sur la construction en milieu naturel. Ils devaient réaliser une résidence secondaire dans le village traditionnel d’Ihbachen à Bejaia. Cette année, il s’agit entre autres d’accessibilité. Les participants devront réaliser une étude qui permettra de créer une salle polyvalente au sein d’une école destiné aux personnes qui ont des difficultés auditives dans la wilaya d’Adrar. Celle-ci doit avoir tous les dispositifs de sécurité qui permettent aux personnes malentendantes et sourdes, d’être le plus à l’aise possible dans cet espace » précise Rafik Ghedjati.

Cinq finalistes pour « Algerian Architecte Compétitions »

La clôture des candidatures aura lieu le 15 mai 2021. Un jury constitué de deux architectes, un enseignant et un membre de l’association, « Algeria United Fondation » qui est le maitre d’ouvrage, choisiront cinq projets finalistes.

Lors d’une cérémonie à l’université de Sétif, les finalistes présenteront leurs études. Selon Rafik Ghedjati, l’architecte qui remportera le premier prix touchera une somme de 60.000 DA. Son étude sera publiée et il participera au chantier de construction. « Le lauréat partira à Adrar avec le maitre d’ouvrage, l’association Algeria United Fondation. Il participera à la construction de cette salle au sein de l’école jusqu’à l’achèvement des travaux. Le coordinateur de cette opération est l’association Nass El-Khir Adrar qui sont aussi nos partenaire », ajoute Rafik Ghedjati.

Les deuxième et troisième lauréats, toucheront respectivement les sommes de 20.000 DA et 15.000 DA et leur étude seront également publiées. Il y aura aussi deux prix d’encouragement.

« C’est une occasion pour ces jeunes de tester leurs compétences, de travailler sur un projet engagé et aussi de rencontrer les professionnels du secteur. Les concours d’idées permettent aux candidats de créer des projets mais aussi d’engager une réflexion autour d’une thématique. Nous allons lancer d’autres initiatives qui mettent ces jeunes architectes devant différents défis », conclut Rafik Ghedjati.

LIRE AUSSI: La première biennale de design en mai à Alger

Article précédentIntempéries: 6 morts dans des inondations dans trois wilayas
Article suivantInfections au variant indien: les 6 contaminés sont des travailleurs indiens

Laisser un commentaire