Tirs de roquettes vers Tel-Aviv, les bombardements israéliens sur Gaza font plus de 30 morts

0
Tirs de roquettes vers Tel-Aviv, les bombardements israéliens sur Gaza font plus de 30 morts
Tirs de roquettes vers Tel-Aviv, les bombardements israéliens sur Gaza font plus de 30 morts

La « résistance palestinienne », à travers tous ses courants, a annoncé lancé plus de 130 roquettes sur Tel-Aviv, dans la soirée de mardi 11 mai 2021. La colonisation annonce la riposte de ce côté, bombardant la bande de Gaza et faisant plus de 30 mots et 220 blessés, selon le ministère palestinien de la Santé. La branche armée du Hamas, Al-Qassam a répliqué en annonçant une « frappe de 100 roquettes vers « Bir essabaa (Beer Sheva) occupée ».

Les tensions à Jérusalem et dans la bande à Gaza sont encore plus exacerbées depuis la soirée de mardi. Quelques jours après la violente répression qui s’est abattue contre les Palestiniens en Cisjordanie, notamment dans l’Esplanade de la Mosquée d’Al-Aqsa, le Hamas a « promis un enfer » aux Israeliens.

Après les tirs de roquettes menés dans la soirée de lundi à mardi, auxquels l’armée coloniale a riposté par des bombardements ayant fait 24 morts, dont 9 enfants, le Hamas a annoncé son intention de riposter à « l’attaque sioniste féroce contre les enfants du peuple palestinien et ses saintetés à Al-Qod et à Gaza ».

Les habitants de Tel-Aviv vivaient mardi au rythme des sirènes avant que des roquettes ne s’abattent sur la ville. Certaines roquettes ont été intercepté par le système anti-missile, « Dôme de fer » mais d’autres ont réussi à atteindre certaines bâtisses de Tel-Aviv, à se référer à plusieurs images.

Pour Ismaël Haniyeh, membre du Hamas, « le peuple palestinien s’est unifié avec tous ses courants dans la bataille de défense sur Al-Qods. Il a affirmé que « la résistance a obligé la colonisation à retirer ses éléments loins de la Mosquée Al-Aqsa ».

Le bilan à Gaza monte, Hamas annonce d’autres tirs de roquettes

Selon le ministère de la Santé, relayé par des agences locales, 32 personnes ont été tuées, dont 10 enfants et 220 autres blessés par les bombardements incessants de l’armée coloniale. La branche armée du Hamas d’Al-Qassam a annoncé son intention de répliquer en annonçant une « frappe de missiles avec 100 roquettes vers « Beer Sheva occupée ».

Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a déclaré mardi soir que les de la colonisation sur la bande de Gaza n’étaient « que le début ». « Il y a encore beaucoup de cibles dans le viseur, ce n’est que le début », a-t-il déclaré à la télévision.

Le Conseil de sécurité de l’ONU tiendra mercredi une nouvelle réunion en urgence. Selon un émissaire de l’ONU, « Israël et le Hamas se dirigent vers une véritable guerre ». La nouvelle session à huis clos a été demandée par la Tunisie, la Norvège et la Chine. La première réunion lundi, demandée par Tunis, s’était soldée sans aucune déclaration commune du Conseil en raison de réticences des Etats-Unis à adopter un texte « à ce stade ».

« Cessez immédiatement les tirs. Cette escalade se dirige vers une guerre à grande échelle. Les chefs de tous les camps doivent s’engager vers une désescalade. Une guerre à Gaza serait dévastatrice et ce sont les gens ordinaires qui en paieraient le prix », a tweeté ce mardi soir l’émissaire de l’ONU pour le Proche-Orient, Tor Wennesland.

De son côté, l’Union africaine « condamne fermement » ce mardi soir les « bombardements » dans la bande de Gaza qui ont tué « plus de 21 Palestiniens ». « Le président de la commission réaffirme que les actions de l’armée israélienne, y compris les évictions illégales, continues et par la force de Palestiniens de leurs foyers à Jérusalem Est, sont en flagrante violation du droit international », poursuit le communiqué.

Quant à l’Algérie, c’est par le biais de son ministre de AE qu’elle a exprimé sa préoccupation quant à cette agression israélienne. « En cette dure période, il faut faire en sorte de sortir la cause palestinienne du cadre conventionnel de gestion des conflits pour la placer en tête des préoccupations de la Communauté internationale, afin d’accélérer la recherche d’une solution juste, globale et définitive préservant les droits légitimes du peuple palestinien frère », a déclaré M. Boukadoum lors de la réunion d’urgence du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel, consacrée à l’examen de l’action arabe face aux crime de l’occupant israélien en Palestine.

Article précédentRiyad Mahrez et Manchester City champions d’Angleterre
Article suivantNuit de violences meurtrières contre les Palestiniens

Laisser un commentaire