Le comédien Salah Aougrout transféré en France pour des soins

0
Le comédien Salah Aougrout transféré en France pour des soins
Le comédien Salah Aougrout transféré en France pour des soins

Le comédien Salah Aougrout, gravement malade, a quitté le territoire algérien ce samedi 08 mai 2021 à destination de la France à bord d’un avion médical afin de recevoir des soins.

Salah Aougrout, plus connu sous le nom de Souileh, est atteint d’un cancer.  Des rumeurs faisant état de l’aggravation de la santé du comédien circulaient sur les réseaux sociaux la veille. Son beau-fils, l’animateur radio et podcasteur, Brahim Irban, a fait savoir au quotidien El Bilad que « Souileh » subissait encore des examens dans différentes structures hospitalières.

Ses proches ont fait savoir que trois tumeurs ont été diagnostiquées chez Salah Aougrout, au niveau du système digestif, à la tête et à la poitrine.

Les médecins ont par la suite recommandé un transfert urgent à l’étranger.

Vague de solidarité avec Salah Aougrout

La ministre de la Culture a immédiatement ordonné la prise en charge de Salah Aougrout, affirmant que la procédure de son transfert a débuté.

Le ministre du Travail, El Hachemi Djaaboub, s’était engagé à son tour à accélérer la procédure pour le transfert du comédien, si le ministre de la Santé jugeait ceci nécessaire.

Ce dernier, Abderrahmane Benbouzid, ordonne ainsi la prise en charge de l’humoriste, après lui avoir rendu visite.

L’annonce de sa maladie a suscité une vague de solidarité chez les Algériens, dont les comédiens et professionnels du cinéma.

Salah Aougrout, dont l’absence de la 3e saison du sitcom Achour El Acher a suscité la déception chez les téléspectateurs, est une des stars de la comédie algérienne.

Depuis son premiers rôle en 1994, dans le fameux « Carnaval Fi Dachra », il a multiplié les succès, grâce aux sitcoms et sketchs comme Nas Mlah City, ,Dhik f leqloub », Djemai Family, puis Achour El Acher, entre autres.

Article précédentFlambée de violences contre les Palestiniens à Al Qods: plus de 180 blessés
Article suivantL’ibuprofène n’aggrave pas l’infection au Covid-19

Laisser un commentaire