Ramtane Lamamra à la conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine à Dakar

0
Ramtane Lamamra à la conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine à Dakar
Google Actualites 24H Algerie

L’Algérie est présente au Forum sur la coopération sino-africaine qui se déroule les 29 et 30 novembre 2021 à Dakar.


Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger, est à Dakar, capitale du Sénégal, pour participer à la 8e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), à l’invitation de ses homologues chinois et sénégalais. « Approfondir le partenariat sino-africain et consolider le développement durable entre la Chine et l’Afrique dans la nouvelle ère » est le titre choisi pour cette conférence.  


« Les ministres participant à cette réunion assureront le suivi de la mise en œuvre des résultats de la troisième session du Forum sur la coopération sino-africaine, tenu au sommet à Pékin en septembre 2018, et de la coopération sino-africaine dans la lutte contre la pandémie de Coronavirus. Le but est d’en réduire les conséquences, atténuer des crises économiques  qui en découlent et œuvrer pour relancer le développement du continent africain », précise le ministère algérien des Affaires étrangères dans un communiqué.


Les entreprises chinoises ont construit plus de 10 000 kilomètres de voies ferrées en Afrique


Selon la même source, les ministres africains devraient adopter avec leur homologue chinois le programme d’action de coopération Afrique-Chine pour la période 2022-2024, ainsi qu’un document contenant les grandes orientations de la coopération sino-africaine à l’horizon 2035, « qui est une feuille de route pour la coopération entre les deux parties à moyen et long terme ».


Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a, lors d’une conférence de presse à Dakar, déclaré que le Forum Chine-Afrique est devenu une référence en matière de coopération internationale au développement et un modèle de coopération Sud-Sud.


« Depuis la création du forum, les entreprises chinoises ont construit plus de 10 000 kilomètres de voies ferrées, près de 100 000 kilomètres d’autoroutes, près de 1 000 ponts, près de 100 ports en Afrique, plus de 80 centrales et aidé à la construction de plus de 130 établissements médicaux, 45 gymnases et plus de 170 écoles qui ont formé plus de 160 000 talents dans divers domaines pour l’Afrique », a-t-il détaillé.


Selon lui, les équipes médicales chinoises, présentes en Afrique, ont soigné 230 millions de malades. La Chine est le principal fournisseur de l’Afrique en vaccins contre la Covid-19. Début octobre 2021, le laboratoire biotechnologique américain Moderna a annoncé qu’il envisageait de construire une usine de vaccins ARNm en Afrique pour un investissement de 500 millions de dollars.


200 milliards de dollars d’échanges commerciaux sino-africains


« Au cours des 10 premiers mois de 2021, le volume des échanges sino-africains a franchi la barre des 200 milliards de dollars. Il devrait atteindre un niveau record tout au long de l’année. La Chine est le plus grand partenaire commercial de l’Afrique depuis 13 années consécutives », a ajouté le chef de la diplomatie chinoise.  


La Chine a délogé les Etats Unis qui, pendant longtemps, étaient le premier partenaire commercial de l’Afrique. La Chine détient 61 % de la dette publique africaine, ce taux était de 3 % en 2000.


Selon Wang Yi, la solidarité et l’assistance mutuelle sino-africaine ont non seulement consolidé « le statut politique indépendant de l’Afrique », mais ont également renforcé « la capacité de l’Afrique en matière de développement durable ».  


Le grand projet chinois « Belt and Road Initiative » (Ceinture et route), lancé en 2013, sera débattu lors de cette conférence.

Une trentaine de pays africains entendent profiter de ce projet pour développer des projets d’infrastructures surtout dans les zones reculées comme au Sénégal, au Burkina Fasso, au Zimbabwe et au Mali. L’Érythrée et la Guinée-Bissau viennent de rejoindre cette initiative.


L’Algérie, pour rappel, a adhéré à l’initiative Ceinture et route en 2018.


En septembre 2021, L’Algérie, l’Ethiopie, le Kenya, le Rwanda, l’Afrique du Sud et le Sénégal étaient les invités d’honneur à la deuxième exposition économique et commerciale Chine-Afrique organisée à Changsha, capitale de la province du Hunan en Chine.


A Dakar, Ramtane Lamamra aura des entretiens avec les hauts responsables sénégalais. Le Sénégal devra prendre la présidence tournante de l’Union africaine (UA) en 2022.

Article précédentL’OMS appelle à l’union sacrée pour s’armer contre la prochaine pandémie
Article suivantLamamra évoque des tentatives de saper le prochain sommet arabe d’Alger

Laisser un commentaire