Variant britannique: le Maroc suspend ses vols avec l’Algérie et l’Egypte

0
Variant britannique: le Maroc suspend ses vols avec l'Algérie et l'Egypte
Variant britannique: le Maroc suspend ses vols avec l'Algérie et l'Egypte
Formation en marketing digital - Mojo CreaLab

Les vols à destination et en provenance de l’Algérie ont été suspendus ce vendredi 05 mars 2021 par le Maroc. Le pays rejoint la liste de 20 pays dont les vols avec le Royaume sont interdits en raison de la progression du variant anglais, sud-africain et brésilien.

L’annonce a été faite par Office marocain Des Aéroports (ONDA) ce vendredi matin. L’Egypte est également concernée par cette mesure, qui est applicable jusqu’au 21 mars 2021. « Sont également concernés les passagers en provenance de ces pays à travers un autre pays », lit-on.

L’état d’urgence sanitaire prolongé au Maroc

Le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud, le Danemark, le Brésil, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Irlande, l’Autriche, le Portugal, la Suède, la Tchèquie et l’Ukraine figuraient déjà sur la dite liste. Quelques jours plus tard, c’était le tour de l’Allemagne, les Pays-Bas, la Suisse et la Turquie, puis la Belgique et l’Italie.

L’état d’urgence sanitaire en vigueur au Maroc depuis près d’un an a été de nouveau prolongé d’un mois, jusqu’au 10 avril, pour tenter de juguler la pandémie de coronavirus dans le royaume, a annoncé le 4 mars le gouvernement.

« Le Conseil de gouvernement, réuni à Rabat, a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 10 avril 2021, et ce dans le cadre des efforts de lutte contre la propagation de la pandémie », annonce un communiqué de l’exécutif.

En début de semaine, le couvre-feu nocturne imposé depuis fin décembre a été prolongé jusqu’à la mi-mars.

La campagne de vaccination a déjà permis d’immuniser plus de 3,7 millions de personnes, selon le ministère marocain de la Santé. Le royaume a opté pour les vaccins britannique Astrazeneca (7 millions de doses) et chinois Sinopharm (1 million de doses).

L’Algérie confirme avoir détecté 8 cas du variant britannique jusqu’à jeudi

L’institut Pasteur d’Alger a confirmé hier, jeudi 04 mars, la contamination de 6 autres personnes par le variant britannique du coronavirus. Quatre de ces nouveaux cas étaient en contact avec les deux premier cas détectés la semaine dernière, fait savoir l’IPA dans un communiqué, qui rajoute que le total des personnes contaminées par ce variant passe à 8.

« Dans la continuité des activités de séquençage des virus SARS-CoV-2 mises en place par l’Institut Pasteur d’Algérie dans le contexte de surveillance des variants circulant actuellement dans le monde et suite à la confirmation le 25 février dernier de deux cas porteurs du variant britannique à Alger, six autres cas porteurs de ce même variant ont été détectés ce jour 04 mars 2021″, lit-on dans le communiqué.

« Il s’agit de quatre sujets contacts, détectés dans le cadre des enquêtes épidémiologiques autour de l’un des deux premiers cas et de deux nouveaux cas, actuellement en isolement au niveau de l’EHS d’El Kettar et de l’EPH de Rouiba », a expliqué l’IPA.

Article précédentDroits de l’Homme: l’ONU demande la fin des arrestations arbitraires en Algérie
Article suivantHirak: manifestations dans plusieurs villes du pays

Laisser un commentaire