Alger : livraison, le 19 août, de la station de dessalement d’eau de mer de Palm Beach

1
Alger : livraison, le 19 août, de la station de dessalement d'eau de mer de Palm Beach

La livraison de la station de dessalement d’eau de mer de Palm Beach à la commune de Staoueli, d’une capacité de 7500 m3/jour, est prévue, ce jeudi 19 août, annoncent les services de la wilaya d’Alger. Le wali d’Alger, Youcef Chorfa a effectué, mardi, une visite de travail et  d’inspection à cette station avant sa livraison officielle, lit-on dans une publication postée sur la page Facebook de la wilaya d’Alger.

La visite du wali a concerné également le projet de la station de dessalement d’eau de mer d’Ain Benian d’une capacité de 10.000 m3/jour,  dont la mise en service est prévue à la fin du mois de septembre, alors que  celle de Zeralda d’une capacité de 10.000 m3/jour, sera livrée à la fin du  même mois.

Ces stations seront réalisées par les moyens publics nationaux et par la société COSIDER, ont fait savoir les services de la wilaya d’Alger. M. Chorfa a ordonné « l’accélération de la cadence de réalisation et le respect des délais de livraison », soulignant que ces stations contribueront  à l’augmentation et au renforcement de la distribution d’eau potable au profit de la population de la capitale.

M. Chorfa était accompagné durant cette visite par le wali délégué de la circonscription administrative de Dar El Beida, celui de  la circonscription de Cheraga, le directeur des ressources en eau d’Alger et  le directeur de la société nationale COSIDER.

Les quatre stations monobloc de dessalement de l’eau de mer sont dotées d’une capacité globale de 37.500 m3/jour, selon la même source. Le projet de réhabilitation et d’extension de ces quatre stations s’inscrit dans le cadre d’un programme d’urgence qui touche 18 wilayas les plus impactées par le déficit hydrique.

Dans le cadre de ce programme d’urgence, 70 forages ont été mis en service, durant le premier semestre 2021, développant un débit de 81.000 m3/j, alors que 13 autres projets d’Alimentation en eau potable (AEP) connaissent un « bon rythme d’avancement », dont la réception interviendra avant le 30 juin courant.

L’impact de ces réalisations seront de nature à contribuer à l’amélioration de la desserte en eau au profit d’une population de près de 5 millions d’habitants durant la saison estivale.

Article précédentCovid-19: le variant Delta et le relâchement des mesures de protection à l’origine de la flambée
Article suivantLe ministère de l’Éducation fixe le calendrier de la rentrée scolaire

1 commentaire

Laisser un commentaire