Hommage au compositeur Ahmed Malek à la cinémathèque d’Alger

0
Hommage au compositeur Ahmed Malek à la cinémathèque d'Alger

La Cinémathèque algérienne rend hommage au compositeur algérien Ahmed Malek, disparu le 24 juillet 2008, à travers la projection à partir de ce 18 juillet de films dont il a composé la bande originale, indique l’établissement dans un communiqué.

Le programme, qui se poursuit jusqu’à jeudi, prévoit la projection de plusieurs films notamment « Les vacances de l’inspecteur Tahar » de Moussa Haddad « Omar Gatlato »  de Merzak Allouache, » Barrières » de Ahmed Lallem  et « Leila et les autres »  de Sid Ali Mazif dont Ahmed Malek a composé la musique.

A raison de trois séance par jour, la cinémathèque propose également deux films sortis en salles récemment, « Abou Leila » de Amin Sidi Boumediene et « En attendant les hirondelles » de Karim Moussaoui.

Natif d’Alger en 1931, Ahmed Malek a suivi des cours d’apprentissage d’instruments de musique comme le piano et l’accordéon.

Plus tard, il intègre l’Orchestre de la Radio algérienne, dirigé alors par le regretté Mustapha Skandrani, et collabore comme arrangeur avec plusieurs artistes et groupes de musique algériens.

Ahmed Malek était le chef d’orchestre de la radio algérienne. Il a composé la musique de nombreux films cultes algériens, notamment «Les vacances de l’inspecteur Tahar », «Omar Gatlato», «Leila et les autres».

Décédé à l’âge de 76 ans, il a laissé derrière lui un riche patrimoine musical notamment les musiques des films « Barrières » d’Ahmed Lallem, « Le charbonnier » de Mohamed Bouamari, « Les enfants de novembre » de Moussa Haddad, « Autopsie d’un complot » de Mohamed Slim Riad et « Un toit, une famille » de Rabah Laradji.

En 2019, un documentaire intitulé «Planète Malek» a été projeté au public à l’occasion de la première rétrospective dédiée à l’artiste Ahmed Malek au musée d’art moderne d’Alger le (Mama). Ceux qui avaient visité cette exposition, ont découvert le nombre impressionnant de festivals auxquels avait pris part l’artiste. Il a sillonné la planète, rapportant dans ses valises des sons aux multiples influences.

Article précédentAid El-Adha: la commission de la Fatwa rappelle l’impératif respect des mesures préventives
Article suivantAid El-Adha: les journées du 20 et 21 juillet 2021 chômées et payées

Laisser un commentaire