Découverte d’un foyer de grippe aviaire à Oum El Bouagui

1
Découverte d'un foyer de grippe aviaire à Oum El Bouagui

Quelques 50 000 oiseaux infectés sont morts à Oum El Bouagui. Des cas du virus de grippe aviaire de le nouvelle souche H5N8, «hautement pathogène» mais «inoffensive pour l’homme», confirmés. Une situation qui a poussé le docteur Ahmed Chawki El Karim Boughalem, directeur des services vétérinaires au ministère de l’Agriculture, du développement rural à alerter l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) sur la découverte de ce foyer en Algérie.

Le foyer a été découvert le 17 janvier 2021 dans une ferme à Ain Fakroun dans la wilaya d’Oum El Bouaghi.

« Il s’agit d’un élevage de poules pondeuses de 29 semaines ayant présenté des signes cliniques évocateurs de l’influenza aviaire », précise l’OIE, en ajoutant que 50.000 oiseaux infectés sont morts et 1200 autres ont été abattus. Le virus H5N8 est rarement transmissible à l’homme, précise-t-on de même source.

Pour stopper l’épidémie et éviter qu’elle ne se propage à d’autres régions du pays, les autorités ont pris de nombreuses mesures de restriction des déplacements des poules pondeuses à l’intérieur du pays, dont la surveillance à l’extérieur de la zone de confinement ou de protection et la surveillance à l’intérieur de la zone de confinement ou de protection.

Article précédent« Ramchet 3in », un programme de réflexion autour de la représentation de la femme au cinéma
Article suivantCovid-19: L’OMS juge « hautement improbable » la théorie d’une fuite d’un laboratoire

1 commentaire

Laisser un commentaire