El Guerguerat: l’Algérie appelle à la « cessation immédiate » des opérations militaires

0
El Guerguerat: l'Algérie appelle à la
El Guerguerat: l'Algérie appelle à la "cessation immédiate" des opérations militaires
Google Actualites 24H Algerie

L’Algérie réagit aux opérations militaires dans la zone d’El Guerguerat. Le ministère des Affaires étrangères déplore « vivement » les « graves violations du cessez-le-feu enregistrées ce matin » au Sahara occidental, appelant à la « cessation immédiate de ces opérations militaires ».

Dans un communiqué, le MAE affirme que ces violations du cessez-le-feu « sont de nature à affecter la stabilité de toute la région ».

L’Algérie « appelle les deux parties, le Royaume du Maroc et le Front Polisario, à faire preuve d’un sens de responsabilité et de retenue, et au respect, dans son intégralité, de l’Accord Militaire N°1, signé entre elles et l’ONU ».

Le MAE dit attendre, « en particulier, du Secrétaire Général de l’ONU et de la MINURSO, l’accomplissement scrupuleux de leurs missions, sans restrictions ni entraves, et dans l’impartialité qu’exigent les développements actuels ».

« L’Algérie réitère son appel à l’endroit du Secrétaire Général de l’ONU, en vue de la nomination, dans les plus brefs délais, d’un Envoyé Personnel et la reprise effective des pourparlers politiques, en vertu des décisions du Conseil de Sécurité, de l’ONU et de l’Accord ».

Le Maroc a mené vendredi une intervention militaire dans la région d’El Guerguerat, au sud ouest du Sahara Occidental, où des Sahraouis manifestaient depuis le 21 octobre pour réclamer la fermeture définitive d’une brèche créée dans le mur de sable érigé par le Royaume du Maroc.

Le gouvernement sahraoui a affirmé que cette « agression » est une violation de l’accord de cessez-le-feu conclu en 1991. « L’Armée de libération populaire sahraouie a commencé à répondre avec la fermeté requise à cette agression ».

Article précédentLe Polisario annonce la fin du cessez-le-feu après une opération militaire marocaine
Article suivantONU: une Algérienne nommée directrice régionale du PNUD

Laisser un commentaire