Décès de la moudjahida Annie Steiner à l’age de 93 ans

3
Décès de la moudjahida Annie Steiner à l'age de 93 ans
Décès de la moudjahida Annie Steiner à l'age de 93 ans

Annie Steiner, militante pour l’indépendance de l’Algérie avec le FLN, est décédée ce mercredi 21 avril 2021 à l’age de 93 ans, a-t-on appris auprès de ses proches.

Algérienne d’origine pied noir, juriste de formation, Annie Steiner était membre du  » réseau bombes » de Yacef Saadi.

Lors de la déclaration de la guerre, le 1er novembre 1954, elle est chez elle avec son mari et deux amis. Spontanément, elle applaudit à la nouvelle. Son entourage sourit. Il ignore qu’elle entre, peu de temps après, en contact avec des militants du FLN. « Je ne militais dans aucun parti et les Algériens, sans doute, trouvaient ma décision étonnante. Ils ont peut-être  fait une enquête sur moi et ils m’ont acceptée peu après, raconte-t-elle. Ils m’ont demandé : » Jusqu’où êtes-vous prête à travailler pour le FLN ? « . J’ai répondu : « Je m’engage totalement. » »  

Annie Fiorio-Steiner devient ainsi agent de liaison du FLN, transportant des lettres et des couffins.

« La guerre a été collective », disait Annie Steiner

Arrêtée le 15 octobre 1956, elle est condamnée en mars 1957 à cinq ans de réclusion pour aide au FLN, et incarcérée à la prison de Barberousse.

Elle est libérée en 1961.

À l’indépendance de l’Algérie, elle opte pour la nationalité algérienne. Elle travaille dans les centres sociaux algériens, créés par Germaine Tillion, où elle participé à soigner et d’alphabétiser la population.

Avec ses collègues, elle fait face à la misère des Algériens. « Les gens avec qui je travaillais avaient déjà de bonnes idées, se rappelle-t-elle. Mais je suis sans doute allée plus loin qu’eux. »

Nombreux sont ceux qui disent avoir été marqués par la modestie d’Anne Steiner. Elle répétait que « la guerre a été collective, menée par le peuple de façon anonyme ».

De nationalité algérienne, elle n’a plus jamais quitté l’Algérie, son pays. 

Elle sera inhumée ce jeudi 22 avril en début d’après-midi au cimetière d’El Alia à Alger.

Article précédentCoronavirus: 182 nouveaux cas et 7 décès ces dernières 24h en Algérie
Article suivantTunisie: les Etats-Unis démentent avoir financé la campagne du président Kais Saied

3 Commentaires

Laisser un commentaire