Décès de l’actrice Fatiha Nesrine

1
Décès de l'actrice Fatiha Nesrine
Décès de l'actrice Fatiha Nesrine

L’actrice Fatiha Nesrine est décédée ce lundi 29 mars 2021 à l’âge de 74 ans, des suites d’un cancer. La comedienne souffrait de plusieurs maladies avant d’apparaître, ces précédents mois, alitée.

Elle avait indiqué avoir sollicité, en vain, la tutelle, pour prendre en charge son état. En fevrier dernier, elle a été transférée au CHU Z’mirli à El Harrach apres avoir subi un malaise cardiaque.

Sa situation avait suscité la solidarité des comédiens et professionnels du secteur. Fatiha Nesrine était l’une des icônes du cinéma algérien depuis une trentaine d’années.

Le ministère de la Culture a présenté ses condoléances aux proches de la défunte comédienne, rendant hommage à son apport à l’art en Algérie tout en louant son professionnalisme.

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1830640373769334&id=276870015813052

Fatiha Nesrine se passionne tôt pour la musique et le théâtre

Originaire d’Oran, elle se passionne très tôt pour la musique puis le théâtre. Elle se lance dans le chant dans les années 1970 avant que son talent pour le drama ne soit décelé par des producteurs et des réalisateurs.

C’est en 1964 que Fatiha Nesrine, alors âgée de 16 ans, rejoint la troupe El Bali. Elle y reste jusqu’à 1969.  Elle a côtoyé plusieurs artistes connus, à l’image de Abdelkader Chaou, Rabah Deryassa ou encore Fadhila Dziria.

En plus du chant, elle avait également appris à jouer de plusieurs instruments. « C’est le défunt Abdellah Kriou qui m’a poussé à apprendre à jouer de la musique. J’ai d’abord comme commencé dans les classes pour enfants puis j’ai fini par rejoindre la troupe de Mustapha Iskanderi », avait-elle déclaré au quotidien El Massa.

C’est son rôle dramatique dans le feuilleton Kiyada, qui dévoile au grand jour son talent de comédienne. « Je voulais, à travers mon rôle, dénoncer la marginalisation de cette couche de société, sans connaître ses conditions », a-t-elle rajouté. 

Article précédentAlgérie Télécom: nouvelles tarifications pour ses offres ADSL et fibre optique
Article suivantLe faux-fuyant idéologique du ministre du Commerce

1 commentaire

Laisser un commentaire