Covid-19: les premiers vaccin arrivent dans quelques jours, selon le Dr Fourar

1
L'Algérie réceptionnera les premiers vaccins anti covid-19 dans les prochaines jours. L'objectif du ministère de la santé est de vacciner 80% de la population pour atteindre l'immunité collective.

L’Algérie réceptionnera les premiers vaccins anti covid-19 dans les prochaines jours. L’objectif du ministère de la santé est de vacciner 80% de la population pour atteindre l’immunité collective. Cette opération s’étalera sur quelques mois voire une année.

Aussi, les dernières directives sur le début de la campagne de vaccination contre le coronavirus, ont été donné, hier dimanche, lors d’une réunion des directeurs de santé des 48 wilayas, a annoncé ce matin le Dr Djamel Fourar sur les ondes de la chaine 3 de la Radio nationale.

Le porte parole du comité de suivi de la pandémie du Coronavirus indique que la campagne de vaccination contre le Covid 19 sera lancée, éminemment et s’étalera sur plusieurs mois voire une année peut-être signalant par la même que les premiers lots de vaccin contre la Covid arriveront dans quelques jours.

Le Dr Fourar a expliqué que l’opération de vaccination commencera par les personnes prioritaires identifiées par le comité scientifique et touchera ensuite les autres catégories. « Notre objectif est d’atteindre 80 % de la population pour avoir une immunité collective» dit-il.

L’invité de la chaine 3 a rappelé dans ce sillage que 8 000 structures de santé ont été mobilisées pour le bon déroulement de l’opération. Ces centres recevront les lots de vaccins des centres de wilayas qui eux mêmes seront approvisionnée par l’institut Pasteur d’Alger où seront stockés les vaccins réceptionnés.

Il faut savoir, ajoute-t-il, que l’Algérie a de l’expérience dans le domaine de la campagne de vaccination. En 2003, par exemple, « nous avons organisé une campagne de vaccination contre la rougeole et on a réussi à vacciner 10 millions d’enfants en moins d’une semaine. Nous avons, donc, cette capacité de mobiliser très rapidement nos structures et nos professionnels de la santé pour conduire n’importe quelle campagne de vaccination ».

Article précédentAmine Mesraoua PDG par intérim d’Air Algérie
Article suivantTrump banni de Twitter: l’UE perplexe, « un 11 septembre informationnel »

1 commentaire

Laisser un commentaire