Covid-19: une campagne vaccinale ce vendredi à travers 13 mosquées d’Alger

0
Covid-19: une campagne vaccinale ce vendredi à travers 13 mosquées d'Alger
Covid-19: une campagne vaccinale ce vendredi à travers 13 mosquées d'Alger

Une campagne vaccinale contre la Covid-19 est prévue, après la prière du vendredi 9 juillet à Alger, à travers 13 mosquées réparties sur 10 communes de la wilaya, a annoncé, jeudi, le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs dans un communiqué.

Dans le cadre de la campagne vaccinale nationale de vaccination contre le coronavirus et en coordination entre la direction de wilaya du secteur et la direction de la santé et de la réforme hospitalière d’Alger, une campagne de vaccination contre la Covid-19 sera organisée après la prière du vendredi, au niveau de 13 mosquées relevant de 10 communes de la capitale, précise la même source.

Il s’agit de quatre mosquées situées dans le périmètre de la Place des Martyrs (commune de la Casbah), entre autres Ketchaoua et Djamaâ El Kabir, ainsi que des mosquées réparties sur les communes de Dar El Beida, Hraoua, Ouled Chebel, Ain Benian, Cheraga, Zeralda, Dely Ibrahim, Hammamet et Ouled Fayet. 

Le ministère invite les citoyens à se rendre aux mosquées concernées pour se faire vacciner, tout en respectant les mesures préventives contre la propagation de ce virus.

Elargir la campagne vaccinale pour atteindre l’objectif tracé par les pouvoirs publics, à savoir un taux de 70%

Le ministre de la Santé, Pr. Abderrahmane Benbouzid a appelé, jeudi, l’ensemble des directeurs locaux de la santé à augmenter la cadence de la campagne vaccinaleen vue d’atteindre l’objectif tracé par les pouvoirs publics, à savoir un taux de 70%.

S’exprimant lors d’une rencontre tenue en visioconférence avec les directeurs de la santé, M. Benbouzid a insisté sur « l’accélération » de l’opération de vaccination de la population au vu de la disponibilité de « quantités importantes » des doses en attendant que d’autres lots arrivent progressivement en Algérie. Les structures sanitaires de 09 wilayas du pays dont Alger connaissent une énorme pression en raison de l’augmentation du nombre de cas contaminés. Outre la situation pandémique, les directeurs locaux ont fait état des capacités mobilisées actuellement pour couvrir les besoins des populations de ces régions, notamment en termes de nombre de lits d’hospitalisation, de réanimation et du taux de vaccination.

Intervenant à cette occasion, le directeur général de la prévention et de la promotion de la Santé, Djamel Fourar a constaté un taux faible de vaccination à travers plusieurs wilayas, appelant à « l’accélération » de la cadence de cette opération par la mobilisation de tous les moyens recommandés par le ministère tels que la vaccination des travailleurs des établissements, le recours aux cliniques du secteur privé et cliniques mobiles, l’élargissement des espaces publics tout en associant les notables des régions et le mouvement associatif.

Vacciner un grand nombre de citoyens contribue à briser la chaine de contamination » notamment avec l’apparition de nouvelles souches du virus dont le variant « Delta » qualifié comme « le plus dévastateur au monde ». Répondant aux préoccupations exprimées au niveaux des neuf wilayas qui connaissent un accroissement des cas de contamination en matière de mobilisation de lits supplémentaires d’hospitalisation et de réanimation ainsi que l’oxygène, le directeur général des services sanitaires au ministère, Pr.

Article précédentBrahim Boughali élu président de l’assemblée populaire nationale
Article suivantCovid-19: situation « catastrophique » et système de santé « effondré » en Tunisie

Laisser un commentaire