Contrat de lobbying entre Haddad et une société américaine: ouverture d’une enquête

0
Contrat de lobbying entre Haddad et une société américaine: ouverture d’une enquête
Contrat de lobbying entre Haddad et une société américaine: ouverture d’une enquête

Le parquet général près la Cour d’Alger a annoncé, lundi, l’ouverture d’une enquête préliminaire sur le contrat conclu par des représentants du patron de l’ETRHB, Haddad Ali avec une société américaine, “Sonoran Public Group », d’un montant de 10 millions de dollars.

« Suite aux informations relayées par certains titres nationaux au sujet d’un contrat conclu par des représentants du prévenu Haddad Ali avec une société américaine d’un montant de 10 millions de dollars, et en application des dispositions de l’article 11 du code de procédure pénale, le parquet général près la Cour d’Alger informe l’opinion publique de l’ouverture d’une enquête préliminaire sur cette affaire pour déterminer les circonstances de conclusion de ce marché et en définir le véritable objectif « , lit-on dans le communiqué du parquet.

Ali Haddad, condamné récemment à 18 ans de prison pour corruption a engagé un “lobbyiste proche du président Donald Trump pour la somme époustouflante de 10 millions de dollars”, rapportait Julian Pecquet, fondateur et rédacteur en chef du site “foreignlobby.com”, spécialisé dans les activités de lobbying à Washington.  

Selon le site, le contrat a été signé par une certaine Sabrina Ben, “conseillère spéciale” de Ali Haddad, basée à Paris. Il s’agit d’un contrat d’un an où Ali Haddad demande au “Sonoran Public Group” de fournir des services de “conseils aux entreprises et à la personne” et d’autres “services sur une “base convenue”.

Article précédentTebboune ordonne la « réouverture progressive » des mosquées et des plages
Article suivantPleine Lune, insomnie et poésie…

Laisser un commentaire