« Bâtisseurs.dz », un annuaire des entreprises du secteur du BTPH

0
"Bâtisseurs.dz", un annuaire des entreprises du secteur du BTPH

La Caisse nationale du logement (CNL) vient d’éditer un annuaire des entreprises du secteur du BTPH, regroupant plus de 9.000 entreprises, destiné notamment aux maîtres d’ouvrages publics mais aussi les PME et start-up en quête de nouveaux marchés, a-t-on appris lundi auprès de la CNL.

L’annuaire, intitulé « Bâtisseurs.dz », a été officiellement lancé lors de la cérémonie d’inauguration du nouveau siège de la CNL jeudi dernier par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohammed Tarek Belaribi, en présence du ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane et le ministre des Travaux publics et des Transports, Kamel Nasri.

S’inscrivant dans une démarche d’évaluation, de valorisation et d’intégration de l’économie nationale, cet annuaire, réalisé sous la supervision du ministère de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, recense le potentiel des entreprises algériennes activant dans le secteur du BTPH.

L’annuaire des entreprises du secteur du BTPH édité par la CNL regroupe plus de 9.000 entreprises, classées selon trois critères : l’implantation géographique (Wilaya), la catégorie (niveau de qualification), et la dénomination.

Le document répond aux sollicitations exprimées par les professionnels du secteur du BTPH

Ce document met à la disposition des professionnels du secteur une information vérifiée et mise à jour. Le document répond tout d’abord, aux sollicitations exprimées par les professionnels activant dans le secteur du BTPH et particulièrement aux besoins croissants des maîtres d’ouvrages (administrations, établissements publics, Wilaya, Daïra, APC… ) qui ont besoin d’être guidé dans leur quête d’informations pertinentes pour le choix d’entreprises qualifiées, de sous-traitants et autres prestataires de service.

Cet annuaire est aussi un « précieux guide » pour les PME et start-up en quête de nouveaux marchés, d’opportunité de partenariat ou de mises en relation d’affaires.

La version papier de « Bâtisseurs.dz » sera incessamment suivie par le lancement d’une plateforme numérique dédiée au recensement des acteurs du secteur, à la facilitation de l’accès à la commande publique et à la mise en place d’une bourse de sous-traitance.

Cette nouvelle plateforme qui a fait l’objet d’une démonstration à l’attention des ministres lors de l’inauguration du nouveau siège de la CNL, recense toutes les entreprises du secteur BTPH, et offre de nombreuses fonctionnalités visant la facilitation de l’accès à la commande publique et la mise en place d’une bourse de sous-traitance.

En donnant une meilleure visibilité aux potentialités recelées par le secteur BTPH, « Bâtisseurs.dz » s’inscrit, par ailleurs, en totale adéquation avec les orientations du plan d’action du gouvernement visant le développement de l’information statistique à travers des outils d’évaluation exhaustifs et fiables.

Lors de leur visite, les ministres ont également procédé à l’inspection du nouveau centre de calcul informatique (Data center) et assisté à la présentation d’un exposé concernant le plan stratégique de numérisation pour la période 2021/2023.

Ce plan qui vise à harmoniser et mutualiser les efforts des différents établissements relevant du secteur, a pour objectif la dématérialisation progressive de toutes les procédures et démarches concernant l’acte de bâtir.

Le ministre de l’Habitat, M. Mohammed Tarek Belaribi a exprimé sa satisfaction à l’égard de ces projets de numérisation, tout en relevant leur impact positif concernant la lutte contre la bureaucratie et les facilitations offertes aux entreprises et aux citoyens.

Le site du nouveau siège de la CNL, réunit près de 147 bureaux auxquels s’ajoutent six salles de réunion, deux open space, le bâtiment offre un espace utile permettant, pour la première fois depuis la création de l’établissement en 1991, de regrouper les différentes directions de la Caisse et d’accroitre ainsi les synergies en interne entre différentes structures.

Ce bâtiment est destiné à accueillir, d’une part, le Data center ou centre de calcul informatique qui est chargé de la numérisation de l’ensemble du secteur de l’habitat et d’autre part, les nouvelles structures dédiées au développement des prestations liées à l’expertise, au conseil et à la formation.

LIRE AUSSI: Impact de Covid-19 sur l’économie algérienne : risque d’épuisement des réserves de change en 2022

Article précédentNouvelle secousse tellurique de 3,2 degrés à Béjaïa
Article suivantENTV: La non diffusion de Achour El Acher 3 suscite des interrogations

Laisser un commentaire