Tribunal de Sidi M’Hamed: un réquisitoire en faveur d’une « justice indépendante »

0
Tribunal de Sidi M'Hamed: un réquisitoire en faveur d’une
Tribunal de Sidi M'Hamed: un réquisitoire en faveur d’une "justice indépendante"
Google Actualites 24H Algerie

Le procureur de la République près du tribunal de Sidi M’hamed a exprimé ce 09 février ce que pouvait être l’indépendance de la justice à laquelle aspire tous les Algériens.

Ce procureur qui n’avait rien à reprocher au 17 détenus présentés devant la justice ce matin a, dans son réquisitoire, demandé tout bonnement la relaxe des personnes arrêtées lors du 48e vendredi à Alger, le 17 janvier dernier, parmi lesquels un militant de RAJ, Kamel NemicheJ.

« Les Algériens marchent d’un pied ferme vers l’Algérie nouvelle, une Algérie où la justice sera libre et indépendante. Les Algériens scandent des slogans réclamant une justice libre et indépendante. Pour cela, j’assume mes responsabilités en tant que représentant du parquet. En concrétisation du principe de l’indépendance de la justice, et pour qu’on ne dise pas qu’on fonctionne avec les injonctions d’en haut, le parquet demande la relaxe », a martelé le procureur de la République revendiquant l’indépendance de la justice.

Cet inattendu réquisitoire qui s’est transformé en plaidoirie formulée par le ministère public a suscité l’acclamation de la foule présente au tribunal aux cris de « Doula madaniya machi 3askariya » (Etat civil et non militaire.

Pour le vice-président de la ligue des droits de l’Homme, Saïd Salhi, il s’agit d’une réelle « première ». Une première au tribunal de Sidi M’hamed à Alger qui s’est débarrassé ce matin du sobriquet qui lui colle depuis le début du Hirak comme étant un tribunal « d’exception ».

« On s’attendait à ce que le procureur demande l’application de la loi, mais il a plaidé la relaxe. Nous étions tous émus en entendant les propos du procureur « , a déclaré Me Djerdjar.

Un avis partagé par Me Aouicha Bekhti, qui a été surprise par sa déclaration: « J’allais appliquer juste la loi mais en entendant ces jeunes qui sont en train de donner une leçon de courage et défendent l’indépendance de la justice et l’intérêt de la nation, moi, en tant que procureur représentant de la société, je défends le peuple, je défends ces jeunes et je leur demande la relaxe ».

Article précédentChampionnats d’Afrique Karaté-do: 13 médailles pour l’Algérie dont 4 or
Article suivantValorisation des déchets: atteindre un taux de 30% en 2035 contre 7% actuellement

Laisser un commentaire