Secousses telluriques à Mila : Les familles sinistrées hébergées sous des tentes et dans des structures pour jeunes
APS

Les familles touchées par les deux tremblements de terre qui ont frappé la wilaya de Mila le 07 août ont été évacuées et hébergées sous des tentes et dans des structures pour jeunes hier soir, apprend-on du ministre de l’intérieur lors de sa visite pour constater les dégâts survenus après les secousses.

« Cette mesure est une étape préliminaire pour mettre les citoyens hors de danger après que leurs maisons aient été endommagées’’, a souligné le ministre au début d’une séance de travail tenue au siège de la wilaya en présence de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, Kaoutar Krikou, des autorités locales et des représentants de la société civile, précisant que ‘’ces citoyens seront hébergés sous des tentes, dans une auberge de jeunesse et deux maisons de jeunes ».

M. Beldjoud, rapporte l’APS, a ajouté, au cours de la même séance de travail qui s’est poursuivie à huis clos, avoir constaté les dégâts occasionnés par ces deux tremblements de terre, mais le dernier avis revient aux techniciens et spécialistes qui ont présenté aujourd’hui les premiers résultats de leur inspection tout en poursuivant actuellement leurs investigations’’, relevant que ce « travail doit être précis incluant toutes les maisons impactées’’.

Faisant savoir que ces spécialistes seront appuyés dès aujourd’hui par de nouvelles équipes pour achever le contrôle des habitations dans un court laps de temps, le ministre a évoqué un accord entre son ministère et celui des Travaux publics concernant l’envoi d’un bureau d’études spécialisé demain, ce samedi 08 août, dans la wilaya de Mila pour examiner les dégâts causés au niveau des routes des quartiers affectés et entreprendre les vérifications nécessaires.

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a déclaré aussi qu’’’une fois le travail des équipes techniques achevé, toutes les mesures nécessaires seront prises’’.

Pour rappel, les deux secousses telluriques enregistrés vendredi matin à Mila, ont provoqué, selon les services de la protection civile, l’effondrement total de deux maisons dans la vieille ville et d’une habitation composée de 4 étages dans le quartier El Kherba au chef-lieu, en plus de fissures sur la chaussée du même quartier, sur une longueur de 500 m, ainsi que des fissures au niveau de piliers et de murs et des effondrements partiels de 15 maisons de la vieille ville, 11 autres à El Kherba et 5 dans le quartier Kasr El Ma dans la commune de Mila.

Article précédentL’ombre des arches de nos inconscients d’El Meya
Article suivantExplosion à Beyrouth: plus de 60 personnes toujours portées disparues

Laisser un commentaire