Said Chanegriha met en garde « les aventuriers » qui veulent « porter atteinte à l’unité nationale »

0
Said Chanegriha met en garde
Said Chanegriha met en garde "les aventuriers" qui veulent "porter atteinte à l'unité nationale"

Le chef d’état-major de l’ANP, le général de corps d’armée, Saïd Chanegriha met en garde « les aventuriers » qui veulent porter atteinte à l’unité de l’Algérie.


Lors d’une visite de travail, ce mercredi 19 mai 2021,  à la 2ème région militaire à Oran, Saïd Chanegriha a appelé les Algériens à veiller à la préservation de l’unité « territoriale et populaire » du pays, « à l’aune des conséquences qu’imposent les évènements actuels sur les plans régional et international ». Les Algériens doivent, selon lui,  faire preuve d’extrême vigilance.


« Notre pays traverse aujourd’hui une phase cruciale de son histoire contemporaine, induite par les évènements enregistrés aux plans régional et international, ce qui exige de la part des enfants libres de l’Algérie, dévoués et fidèles à l’Etat national fédérateur, instauré par la glorieuse Révolution de libération et dont les repères ont été tracés par la proclamation du 1er Novembre(1954), une veille sans faille, un sens du patriotisme plus élevé et de veiller à la préservation de l’unité nationale à laquelle nous devons tous nous attacher », a-t-il déclaré, cité dans un communiqué du ministère de la Défense nationale.


Said Chanegriha, « Les abjects desseins »

Le chef d’état-major de l’ANP a, selon la même source,  mis en garde « les aventuriers, quel que soit leur obédience ou leur courant idéologique », contre « toute tentative de porter atteinte à l’unité nationale ».


« Nous leur rappelons qu’au sein de l’ANP, nous ferons face, avec fermeté et vigueur, à quiconque songe à mettre en péril les constantes de la Nation et nous œuvrerons, sans relâche, à mettre à nus leurs abjects desseins devant l’opinion publique nationale et internationale », a-t-il averti. Et de poursuivre : « nous sommes fermement convaincus que l’unité nationale est le phare qui éclaire notre voie et qui renforce notre volonté dans les crises et l’adversité, et qui est aussi le garant de l’édification d’une Algérie nouvelle, forte, unie, développée, fidèle aux valeurs et nobles idéaux de nos vaillants aïeux, et apte à affirmer sa présence dans un monde, plein de défis et impitoyable à l’égard des plus faibles ».


« Haine viscérale »

Le général de Corps d’Armée, qui a tenu une réunion d’orientation avec les cadres et personnels de la Région, a invité les participants à se remémorer les événements tragiques du 8 mai 1945, « qui étaient une étape cruciale qui a impacté le cours des évènements ». « La première étincelle de la glorieuse révolution de libération a été un des résultats de ce terrible génocide colonial, qui a dévoilé la haine viscérale que la France colonialiste vouait au peuple algérien et qui a fait plus de 45.000 martyrs » », a soutenu Saïd Chanegriha.

Article précédentCovid-19: 203 nouveaux contaminés et 7 décès en 24h
Article suivantInstallation du Conseil consultatif du patrimoine, premier du genre en Algérie

Laisser un commentaire