Les réserves de change « appréciables », 10.913 milliards de Da de crédits pour l’économie nationale

0
Les réserves de change
Les réserves de change "appréciables", 10.913 milliards de Da de crédits pour l'économie nationale

Les bureaux de change de devises seront destinés aux étrangers en cas d’ouverture, a fait savoir le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane. Répondant à des questions à l’issue de l’adoption de la loi de règlement budgétaire 2018 au Conseil de la nation, il a par ailleurs que « l’Algérie dispose de réserves « appréciables » et « très acceptables ».

Et le pays s’emploie à préserver ces réserves, à travers les mécanismes de réduction des importations et de lutte contre la surfacturation mis en place. La loi de Finances 2021 prévoit une baisse des réserves de change à moins de 47 MDS/USD en 2021, avant une reprise progressive lors des deux années suivantes.

M. Benabderrahmane a aussi a expliqué qu' »il n’est désormais plus possible de gaspiller l’argent public dont nous sommes tenus responsables mais de le dépenser avec un accompagnement pour obtenir la performance économique requise. Le moment est venu pour nos entreprises publiques, mais aussi privées, d’être compétitives et l’Etat les accompagnera », a-t-il affirmé.

A ce propos, il a fait savoir que l’économie nationale bénéficie de crédits s’élevant à 10.913 milliards de DA, dont 85% accordés par des banques publiques et 14,5% par des banques privées.

Le ministre a également annoncé l’émission de nouveaux billets de banque qui seront en circulation début 2021.

Bureaux de change aux étrangers, un budget pour le vaccin anti-covid

Interrogé à propos des bureaux de change, maintes fois annoncés sans que ces bureaux ne voient le jour, le ministre des Finances dit que leur ouverture aux résidents était une « procédure illégale » qui ne peut être mise en œuvre car, selon lui, les bureaux de change sont destinés principalement aux étrangers.

Cette annonce intervient au moment où l’allocation touristique des Algériens enregistre une baisse record en cette fin d’année. Les citoyens désirant en bénéficier avant de quitter le territoire dans des vols spéciaux ne recevront que 90 euros pour 15.000 Da. Une conséquence de la baisse de la valeur du dinar algérien cette année. L’euro et le dollar s’échangent, respectivement, à 161 Da et 132 Da ce mardi 29 décembre 2020, contre 133 Da et 119Da en janvier 2020.

Interrogé sur le coût d’acquisition du vaccin anti-Covid-19, le ministre a assuré qu’un « budget important » a été consacré par l’Etat pour l’acquisition de ce vaccin « dès janvier prochain », sans pour autant donner des chiffres.

Article précédentLes ambassades chinoise et américaine en Algérie à couteaux tirés
Article suivantLe couturier français Pierre Cardin est mort

Laisser un commentaire