L’Opep+ décide une augmentation de la production à partir d’août prochain

0
L’Opep+ décide une augmentation de la production à partir d'août prochain

Après plusieurs semaines de divergences, les membres de l’Opep+ se sont mis d’accord ce 18 juillet sur une augmentation de la production qui avoisine le demi million de barils par jour.

La 19ème Réunion ministérielle Opep-Non Opep (Opep+), tenue par visio-conférence, a débouché sur la décision d’augmenter la production de 400.000 barils par jour, à partir d’août prochain, a fait savoir le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab.

Dans une déclaration à la presse au terme de la réunion, M. Arkab a affirmé que la décision d’augmentation de la production est intervenue « suite aux indices très positifs du marché, notamment la reprise de la demande et la généralisation des opérations de vaccination dans le monde ».

Selon le ministre, le quota de l’Algérie au titre de l’augmentation décidée dès août prochain au profit de 23 pays, s’élève à 14.000 B/J.

Par ailleurs, la réunion, poursuit le ministre, a débouché sur la prorogation jusqu’au 31 décembre 2022 de l’accord de la Déclaration de coopération (DoC) convenue lors de la Réunion ministérielle des pays Opep+ en avril 2020.

L’accord devait être initialement prolongé jusqu’au mois d’avril 2022.

Pour rappel, les prix du pétrole avaient connu un important rebond ces derniers mois jamais égalé depuis deux ans. Vendredi, à la clôture des bourses, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 73,82 dollars à Londres, en hausse de 0,48% par rapport à la clôture de la veille.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) voit la demande mondiale de pétrole continuer à s’accélérer au moins jusqu’en 2022, selon son rapport mensuel publié jeudi.

Elle devrait croître cette année de six millions de barils par jour (mbj), pour atteindre en moyenne 96,6 mbj, estime l’organisation, confirmant ses précédentes prévisions.

Pour 2022, l’Opep anticipe une hausse supplémentaire de 3,3 mbj, la barre des 100 millions étant même franchie au cours du second semestre.

Article précédentCoronavirus: JO à l’ombre du Covid, le Premier ministre britannique confiné
Article suivantCovid-19: 1099 nouveaux cas confirmés et 16 décès en 24h

Laisser un commentaire