JO 2021 : un huis clos est « possible » du fait de l’augmentation des cas de Covid-19 à Tokyo

0
JO 2021 : un huis clos est
JO 2021 : un huis clos est "possible" du fait de l'augmentation des cas de Covid-19 à Tokyo

Des Jeux olympiques sans spectateur ? Le Premier ministre japonais, Yoshihide Suga, a annoncé jeudi 1er juillet qu’il était possible que les JO de Tokyo se tiennent à huis clos, alors que les autorités nippones s’inquiètent de la recrudescence actuelle des cas de Covid-19 dans la capitale.

« Nous agirons en ayant comme priorité absolue la sûreté et la sécurité de la population japonaise », a souligné Yoshihide Suga jeudi soir. Les organisateurs des Jeux avaient décidé en juin d’autoriser l’accueil du public résidant au Japon, mais avec une jauge de 50% pour chaque site olympique et dans une limite maximale de 10 000 personnes. Organisateurs et autorités avaient ensuite prévenu que de nouvelles restrictions seraient possibles si la situation sanitaire se dégradait.

Selon la ministre des Jeux olympiques Tamayo Marukawa, une décision devrait être prise lors de la prochaine réunion des cinq parties prenantes des JO : le Comité international olympique et le Comité paralympique, le gouvernement japonais, les autorités locales de Tokyo et le comité d’organisation japonais. Elle pourrait avoir lieu jeudi prochain, d’après la chaîne Nippon TV. 

Seuls 11% des Japonais vaccinés et les cas quotidiens de Covid-19 augmentent à Tokyo

Les cas quotidiens de Covid-19 augmentent à Tokyo, où plus de 700 nouvelles infections ont été recensées mercredi, un record depuis fin mai. 

La crise sanitaire a été plus modérée au Japon que dans beaucoup d’autres pays : l’archipel a enregistré jusqu’ici moins de 15 000 morts liées au Covid-19. La pandémie a toutefois fortement éprouvé le système médical, qui redoute d’être débordé si la situation s’aggrave de nouveau avec les JO. Et à ce stade, seuls 11% des Japonais deux doses de vaccin. 

Article précédentMohamed Tahar Messaoudi, nouveau PDG d’El Watan
Article suivantDécès à Alger du journaliste Slimane Bakhlili

Laisser un commentaire