Intoxication alimentaire à Mila: un an de prison avec sursis à l’encontre du propriétaire de la pâtisserie

0
Intoxication alimentaire à Mila: un an de prison avec sursis à l’encontre du propriétaire de la pâtisserie
Intoxication alimentaire à Mila: un an de prison avec sursis à l’encontre du propriétaire de la pâtisserie

Une peine d’une année de prison avec sursis, assortie d’une amende de 500.000 DA, a été prononcée lundi par le tribunal de première instance de Mila à l’encontre du propriétaire de la pâtisserie et confiserie à l’origine de l’intoxication alimentaire collective qui avait touché plus de 300 personnes début du mois en cours.

L’accusé, le propriétaire d’une pâtisserie située au centre-ville de Mila en l’occurrence, a comparu devant le tribunal pour plusieurs motifs dont « atteinte à la santé d’autrui », « vente de produits impropres à la consommation » et « non-respect des conditions d’hygiène ».

L’intoxication alimentaire collective a touché, le 4 mai courant, plus de 300 personnes tous âges confondus, issues de plusieurs communes de la wilaya de Mila après avoir consommé des gâteaux achetés dans cette pâtisserie qui a été aussitôt fermée.

Les produits de pâtisserie-confiserie de Mila à l’origine de cette intoxication

Dès l’enregistrement du premier cas d’intoxication, une brigade mixte regroupant les services de la santé et du commerce a été dépêchée à la pâtisserie-confiserie pour prendre des échantillons à l’effet de les analyser en laboratoires.

Le wali de Mila, Abdelouahab Moulay avait effectué une visite d’inspection aux personnes intoxiquées hospitalisées à l’hôpital les frères Meghlaoui, où il avait instruit les responsables d’assurer une bonne prise en charge des malades, affirmant que toutes les mesures juridiques allaient être prises à l’encontre du responsable de l’incident.

Le résultat des analyses de laboratoire effectuée sur des échantillons prélevés par le service spécialisé de la sûreté de wilaya et transférés au laboratoire régional de la police scientifique de Constantine s’est avéré « positif ».

Le propriétaire de la pâtisserie a été présenté la semaine passée en comparution immédiate devant les instances judiciaires concernées qui avaient ordonné son placement sous mandat de dépôt.

Article précédentChabane Lounakel, nouveau DG de l’EPTV
Article suivantVerdict du procès de la journaliste Kenza Khattou: Trois mois de prison avec sursis

Laisser un commentaire