Le groupe ETRHB devient propriété de l’Etat

0
Le groupe ETRHB devient propriété de l'Etat
Le groupe ETRHB devient propriété de l'Etat

La société spécialisée dans les travaux publics, l’ETRHB, qui appartenait à l’ex-homme d’affaire, Ali Haddad, est officiellement la propriété de l’Etat. La Cour Suprême a rejeté les pourvois en cassation introduits par le parquet, le Trésor Public et les accusés dans les affaires de l’ex-président du FCE, a annoncé l’administrateur judiciaire du groupe, Benallegue Abdelhak.

Condamné à plusieurs peines dans le cadre de ses affaires, Ali Haddad est en détention à la prison de Tazoult dans la wilaya de Batna. Outre les peines de prison, la justice a également ordonné la saisie de tous ses biens, lors de son procès en appel à la Cour d’Alger le 11 mars 2020.

Le groupe ETRHB devient ainsi, avec l’ensemble de ses biens et filiales, la propriété du Trésor Public.

Le communiqué, rédigé par l’administrateur du groupe, explique que « toute décision concernant » le groupe est « du ressort de l’Etat », une fois la procédure de transfert sera achevée.

Des changements à l’ETRHB

Le même responsable, Benallegue Abdelhak, poursuit que cette « nationalisation » sera suivie par des changements à tous les niveaux, que ce soit le règlement intérieur ou les contrats en cours. En attendant, les travailleurs sont en congé, en assurant un service minimum, sur décision du même responsable.

Le même communiqué (ci-dessous) explique, pour finir, que les questions liées au retard dans le versement des salaires, dans les cotisations et le remboursement des crédits seront « réglés », promet M. Bennalegue.

Le groupe ETRHB devient propriété de l'Etat
Article précédentRamzi Chergui, interpelle sur l’avenir de la planète avec son installation « le super marché des émotions »
Article suivantLégislatives : fin de la campagne mardi

Laisser un commentaire