Grâce présidentielle pour 6 détenus (ENTV)

2
Grâce présidentielle pour 6 détenus (ENTV)
Grâce présidentielle pour 6 détenus (ENTV)

Le président Tebboune a signé ce mercredi 01 juillet 2020 un décret présidentiel portant des mesures de grâce « complète » pour six détenus, dont des activistes du Hirak, à l’occasion de la commémoration de la date du 5 juillet a annoncé la Télévision algérienne.

Il s’agit de Malik Riahi, Nasreddine Allal Chérif, Ilyas Bahlat, Djelloul Cheddad, Hocine Khader et Djilali Daoud Benamrane, dont les peines ont déjà été prononcées.

Des médias annoncent également « une grâce prochaine » pour les militants politiques Karim Tabou, Samir Belarbi et Amira Bouraoui. Une information non confirmée par la même source officielle, qui précise que ces mesures de grâce touchent les détenus définitivement condamnés.

Les procès, en appel pour Amira Bouraoui, en première instance pour Karim Tabou et Samir Belarbi, auront lieu demain, jeudi 02 juillet 2020. De même pour Fodhil Boumala, sous contrôle judiciaire.

Le journaliste Khaled Drareni et le militant Samir Hamitouche, en détention provisoire, comparaîtront également dans la même affaire que celle de Samir Belarbi.

Malik Riahi a été condamné à 18 mois de prison le 03 mai dernier par le tribunal de Ain Temouchent. Sa peine a été allégée à un an de prison ferme en appel le 22 juin dernier. Il avait été interpellé après avoir diffusé une vidéo où il s’interrogeait sur des promesses politiques.

Belhat Lyes, activiste du Hirak à Oran, a été condamné par le tribunal de Ain Turck d’Oran, le 19 avril dernier, à un an de prison. Il a été interpellé après avoir diffusé une vidéo dans laquelle il a dénoncé un non-respect de la quarantine dans un hôtel dans la même ville.

Cheddad Djeloul a été arrêté le 05 mai dernier dans la wilaya de Djelfa, devant le siège de la wilaya où il dénonçait « des dépassements de certains responsables locaux », a fait savoir le CNLD.

Article précédentCoronavirus: 365 nouveaux cas en 24h, inquiétante évolution des bilans
Article suivantTewfik Hasni, expert en énergie:«pour Sonatrach la priorité est le maintien de ses parts de marché surtout dans le gaz »

2 Commentaires

Laisser un commentaire