Crimes coloniaux: L’Algérie « surprise » par les déclarations de Erdogan

0
Crimes coloniaux: l'Algérie surprise par les déclarations de Erdogan
Crimes coloniaux: l'Algérie surprise par les déclarations de Erdogan

L’Algérie s’est dite « surprise » par les déclarations de Tayyip Erdogan, à propos des crimes coloniaux français dans le pays. Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, le président turc a attribué au président algérien, Abdelmadjid Tebboune, « des propos sortis de leur contexte ».

Le MAE a rappelé dans le même communiqué que les « questions complexes et très sensibles liées à la mémoire nationale ont un caractère sacré chez le peuple algérien ». « Les déclarations d’Erdogan ne participent pas aux efforts consentis par l’Algérie et la France pour régler les problèmes de mémoire », poursuit le communiqué.

Tayyip Erdogan avait déclaré que son homologue algérien lui a révélé que la « France a massacré 5 millions d’Algériens entre 1830 et 1962, « sollicitant l’aide de la Turquie pour répertorier les crimes coloniaux ».

Article précédent50e vendredi de Hirak à Alger en images
Article suivantCoronavirus: les 36 étudiants algériens seront mis en quarantaine une fois rapatriés

Laisser un commentaire