Coronavirus: cinq pays n’ont pas encore lancé leur campagne de vaccination

0
Coronavirus: cinq pays n'ont pas encore lancé leur campagne de vaccination
Coronavirus: cinq pays n'ont pas encore lancé leur campagne de vaccination

La campagne de vaccination contre le coronavirus n’a pas encore commencé au Burundi, en Erythrée, en Haïti, en Corée du Nord et en Tanzanie – les seuls pays parmi les 194 États membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à ne pas avoir entamé de campagne. «L’OMS continue de soutenir ces pays dans leur prise de décision concernant le début des vaccinations», a déclaré une porte-parole à l’AFP.

La campagne de vaccination contre le Coronavirus devrait commencer par la vaccination des personnes vulnérables

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait émis le souhait que chaque pays commence à vacciner ses personnels de santé et les personnes les plus vulnérables dans les cent premiers jours de 2021, une date qui a été dépassée en avril. Cependant, les pays riches se réservant les lots sortant des chaînes de production, certains pays attendent de pouvoir administrer leurs premières doses. «Nous sommes confrontés à une pandémie du coronavirus à deux vitesses, alimentée par l’inégalité», a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus mardi.

Le dispositif Covax, qui vise à garantir l’accès des pays les plus pauvres aux vaccins, a jusqu’à présent fourni 89 millions de doses à 133 territoires participants. Mais l’approvisionnement de ce dispositif s’est pratiquement tari ce mois-ci, selon l’OMS, qui co-dirige le programme. «Le monde est en train d’échouer», a averti Tedros Adhanom Ghebreyesus Tedros.

90% de l’Afrique risque de ne pas atteindre les objectifs de vaccination

Près de 90% de l’Afrique n’atteindra pas ‘objectif mondial de vacciner contre le coronavirus un dixième de leur population d’ici septembre, s’ils ne reçoivent pas d’urgence au moins 225 millions de doses de vaccins, a averti le 10 juin l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

«Seuls sept pays africains (sur 54, ndlr) ont une chance d’atteindre l’objectif», a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, directrice de l’OMS pour l’Afrique, lors d’une conférence de presse en ligne. Au moins 225 millions de doses de vaccins sont nécessaires en urgence pour que la majorité des pays puissent respecter le délai, a-t-elle ajouté.

L’Afrique compte pour environ 1% des plus de 2,1 milliards de doses administrées dans le monde. Seulement 2% des 1,3 milliard d’habitants du continent ont reçu une dose et seuls 9,4 millions d’Africains sont entièrement vaccinés. «Malgré de récentes promesses, seule la France a accru ses dons via le Covax, avec 1 million de doses destinées à huit pays en juin», regrette l’OMS qui compte aussi sur l’annonce prévue d’un don d’un demi-milliard de vaccins de la part des Etats-Unis. L’OMS a une nouvelle fois exhorté les pays les plus riches à partager les vaccins, c’est une question «de vie ou de mort», a martelé le Dr Moeti.

Alors que les livraisons sont quasi à l’arrêt sur le continent, 14 pays africains ont déjà utilisé entre 80% et la totalité des doses reçues à travers le mécanisme Covax qui permet aux économies à faible et moyen revenus d’avoir accès aux vaccins. »

Article précédentLa Sonatrach est favorable à la « transition énergétiques », mais reste attachée aux hydrocarbures
Article suivantSonatrach installe un comité d’éthique, dix ans après sa création

Laisser un commentaire