BNA: les modalités d’octroi du crédit islamique pour achat de voiture

0
La BNA explique les modalités du crédit islamique pour achat de voiture
La BNA explique les modalités du crédit islamique pour achat de voiture
Formation en marketing digital - Mojo CreaLab

La Banque Nationale d’Algérie (BNA), qui a annoncé hier lundi 31 août 2020, ses produits de finance Islamique dans trois nouvelles wilayas, explique sur sa page Facebook la procédure d’octroi de crédit pour l’achat d’un véhicule.

Cette banque publique, qui vient de déployer ses offres de finance islamique dans trois nouvelles agences, à la 878e de Mostaganem, 869e de Relizane et à la 268e de Ain Defla, a annoncé la veille le lancement du crédit islamique pour l’achat de véhicules.

Dans un post Facebook, la BNA a expliqué sa procédure, « conforme aux normes de la charia ». La banque achète ainsi le véhicule qui suscite l’intérêt du client afin de le lui revendre « avec le prix d’achat en plus d’une marge bénéficiaire ».

Cette banque fait savoir qu’elle procédera à l’achat puis à la revente de la voiture au citoyen. La voiture est cédée au client par la banque au prix d’achat, en plus de « Hamish al Jiddiya », une marge numéraire à verser comme garantie de l’exécution de la promesse d’achat d’un client. Cette marge est fixée à 15% du prix du véhicule. La BNA ajoute que ce crédit islamique pour l’achat de voiture concerne spécialement les particuliers résidents, rajoutant que le délai maximal de remboursement est de 60 mois.

La BNA poursuit que le client peut payer, en avance, une partie ou la totalité du véhicule.

A titre d’exemple, selon le simulateur de cette même banque, un client épargnant chez la BNA, gagnant un salaire mensuel de 65.000 Da, désirant se procurer un véhicule de 1.000.000 Da, bénéficiera d’un crédit de 850.000 Da. La marge (hamish al jiddiya) étant fixée à 15%, l’apport initial est de 150.000 da, soumis à un taux de marge de 9%.

Ainsi, avec une mensualité de 18 305.00 DZD, le client doit payer, au bout de 60 mois, un total de 1 098 325 Da. A noter la présence, dans ce cas de simulation de l’offre Mourabaha Auto, d’une TVA de 39.648 Da. La marge atteint 208.676 Da.

Cette banque a annoncé hier le déploiement prochain de cette activité dans plusieurs agences, pour toucher, dans une première phase, plus de 50 agences, visant à couvrir toutes les wilayas du pays.

Son offre de lancement propose à la clientèle 09 produits certifiés par le comité charia de la Banque et par l’autorité nationale de la fatwa pour l’industrie de la finance islamique. Il s’agit des compte chèque islamique, compte courant islamique, compte épargne islamique, compte épargne islamique « Jeunes », compte d’investissement islamique non restreint, Mourabaha immobilier, Mourabaha équipements, Mourabaha automobile et Ijara.

Article précédentL’île grecque de Kastellorizo au cœur des tensions entre Ankara et Athènes
Article suivantLe Pérou, le pays à la plus forte mortalité due au coronavirus

Laisser un commentaire