Atteint de Covid-19, Tahar Zbiri hospitalisé aux Glycines

0
Atteint de Covid-19, Tahar Zbiri hospitalisé aux Glycines
Archives

L’ancien moudjahed et auteur du coup d’état avorté contre feu Houari Boumedienne, Tahar Zbiri est hospitalisé aux Glycines, l’établissement hospitalier de la sûreté nationale à Alger.

Âgé de 91 ans, Tahar Zbiri, l’un des premiers moudjahidine à avoir rejoint le maquis le 1er novembre 1954, a été un compagnon d’arme du héros Mustapha Ben Boulaïd.

Natif de Souk Ahras en 1929, Tahar Zbiri a été Chef de la wilaya I durant la Guerre de libération nationale, il a été aussi le premier chef d’état major de l’ANP de l’Algérie indépendante en 1963.

Condamné à mort en 1955, il s’évade avec Mustapha Benboulaid de la prison El Koudia de Constantine pour rejoindre les maquis de l’ALN.

Il est désigné Chef du troisième bataillon à la base de l’Est, avant d’être nommé commandant et membre du Conseil de la Wilaya I historique dans les Aurès puis commandant de cette wilaya en 1960.

Après l’indépendance, Tahar Zbiri a occupé plusieurs postes de responsabilité, notamment celui de Chef de l’Etat major de l’ANP. Il a soutenu le coup d’état du 19 juin 1965 avant de tenter de reverser Boumedienne en 1967.

Le premier chef d’état major de l’Algérie indépendante a réussi alors à s’enfuir et a vécu en exil jusqu’à la mort de Boumedienne en 1978. Une fois président, feu Chadli Bendjedid l’a gracié en avril 1979. Tahar Zbiri publie ses mémoires en 2011.

Il a été nommé sénateur du tiers présidentiel le 9 janvier 2016.

Article précédentCoronavirus: 811 cas en 24h, nouveau pic de contamination
Article suivantLa Citadelle d’Alger résiste aux avanies des hommes et du temps (Photos)

Laisser un commentaire