Ain Defla: que se passe-t-il à l’hypermarché UNO?

0
Sit in des employés de UNO Ain Defla
Sit in des employés de UNO Ain Defla

Que se passe-t-il à l’hypermarché UNO de Ain Defla? L’hypermarché, propriété du groupe Cevital, sera-t-il fermé comme semble le croire ses travailleurs ou s’agit-il seulement d’une opération d’inventaire comme le suggère la note de service affichée sur place? S’agit-il d’un malentendu? Ou se dirige-t-on vers la fermeture définitive de ce magasin?

Les employés du supermarché UNO de Ain Defla, ont tenu un sit-in devant le siège de l’entreprise, hier 4 janvier, pour dénoncer un « licenciement abusif », sans préavis.

Une centaine d’employés portaient une banderole sur laquelle ils ont inscrit « non au licenciement abusif » et « 190 familles, ou vont-elles aller »?.

Intervenant au micro de la télévision privée El Hayat TV, un employé de l’entreprise explique qu’ils ont reçu une note de service qui précise que les employés ne travailleront pas pendant 9 jours pour inventaire.

Publiée sur les réseaux sociaux, la note de service indique que « dans le cadre de l’assainissement des travaux de l’inventaire fiscal 2020, un congé exceptionnel rémunéré est accordé à l’ensemble du personnel de l’hypermarché UNO Ain Defla, pour la période allant du 04 au 09 janvier 2020 ».

Ce même message est repris sur la page Facebook de l’hypermarché Uno de Ain Defla. Sauf que l’hyper marché est resté fermé lundi 04 janvier. Jour du sit in de ses travailleurs.

Les protestataires, qui affirment qu’il s’agit d’un licenciement qui ne dit pas son nom, dénoncent des conditions de travail « difficiles » et une « mauvaise gestion » de l’entreprise. « Les employés rassemblés ici travaillent dans l’hypermarché depuis son ouverture en 2012. Ils souffrent tous de problèmes de santé, certains ont de l’arthrose, d’autres des allergies ou encore des problèmes de dos », déplore un employé.

Un autre soutient qu’en « 9 ans d’exercice, ils n’ont jamais eu aucune augmentation ». Ils affirment aussi qu’ils n’ont jamais touché leurs « 13 mois mêmes si ce dernier est mentionné sur le contrat d’embauche ».


Selon la page « AIN DEFLA عين الدفلى44 », des agents de l’Inspection du travail se sont rendus à l’hypermarché resté fermé.

En attendant d’avoir la version de la direction, la situation de l’hypermarché et ses travailleurs reste incertaine.

Les explications de Cevital

Contacté par le journal l’info .com, un responsable de Cevital a confirmé que l’hypermarché UNO d’Ain Defla allait bel et bien fermé, et pour cause: la conjoncture économique actuelle.

Ce même responsable explique que le supermarché n’était plus rentable depuis des années, il ajoute que beaucoup d’efforts ont été consentis pour le maintenir ouvert mais il s’avère que c’est impossible.

Par ailleurs, il assure que les employés de l’hypermarché seront indemnisés selon la loi en vigueur. Et concernant la structure, il a informé qu’elle sera transformée en une usine agroalimentaire qui créera un nombre important d’emplois.

Article précédentCommentaires sur le cadrage macroéconomique de la Loi de Finances 2021 et la dévaluation du dinar
Article suivantCoronavirus : 228 nouveaux cas et 5 décès en 24h

Laisser un commentaire