Walid Kechida quitte la prison de Sétif aujourd’hui

0
Walid Kechida condamné en première instance à 3 ans de prison ferme
Walid Kechida condamné en première instance à 3 ans de prison ferme

La Cour de Sétif a prononcé sa décision. Le jeune Walid Kechida a été condamné en appel à une année de prison, dont 6 mois ferme avec une baisse de l’amende. Il quitte la prison ce dimanche 31 janvier 2021, a annoncé le comité national pour la Libération des détenus.

Le Procureur général près la Cour de Sétif a requis ce dimanche 24 janvier, lors du procès en appel du blogueur Walid Kechida la même peine prononcée en première instance, à savoir 3 ans de prison ferme.

Walid Kechida, fondateur d’un groupe Facebook de memes, a été placé en détention provisoire le 27 avril dernier. Le parquet avait requis lors de son procès le 21 décembre une peine de cinq ans de prison ferme assortie d’une amende de 500.000 DA.

La veille de la programmation du procès en appel, le collectif de défense de Walid Kechida a indiqué, dans une vidéo publiée sur la page du « Collectif de défense des détenus du Hirak populaire pacifique », que le détenu souffrait de troubles psychiatriques.

Ils étaient trois à s’exprimer face à leur caméra pour révéler que quatre expertises psychiatriques ont été réalisées durant l’instruction judiciaire. Trois ont confirmé des antécédents psychiatriques chez Walid Kechida qui était suivi, pendant 7 ans, pour trouble bipolaire.

Les avocats de la défense ont affirmé qu’ils disposaient un dossier médical qui confirme les expertises psychiatriques. Dans la vidéo, ils ont alerté sur son état de santé, affirmant que son maintien en prison constitue une menace pour le détenu.

Ils se disent persuadé que Walid Kechida est emprisonné pour son activisme dans le Hirak.

Article précédentPrès de 60% des Algériens décèdent des suites de maladies chroniques
Article suivantCoronavirus: Djerad, premier haut responsable de l’Etat, à se faire vacciner

Laisser un commentaire