Variants du coronavirus: 166 nouveaux cas de contamination en Algérie

18
Variants du coronavirus: 166 nouveaux cas de contamination en Algérie
Variants du coronavirus: 166 nouveaux cas de contamination en Algérie

Le nombre des contaminations par les variants du coronavirus continue d’augmenter en Algérie. 65 nouveaux cas de variant britannique et 101 nouveaux cas du variant nigérian ont été confirmés, a annoncé ce jeudi 22 avril 2021 l’Institut Pasteur d’Algérie dans un communiqué de presse. Le nombre total des cas de contaminations par les variants s’élève désormais à 143 pour le britannique et 230 pour le nigérian.

« Dans la continuité des activités de séquençage des virus SARS-CoV-2 mises en place par l’Institut Pasteur d’Algérie (…) il a été procédé à la confirmation de 65 nouveaux cas de variant britannique (B.1.1.7) et de 101 nouveaux cas de variant nigérian (B.1.525) », lit-on dans un communiqué.

Pour ce qui est des cas confirmés du variant britannique (B.1.1.7), il s’agit, poursuit l’IPA, de 29 cas dépistés dans la wilaya d’Alger, 06 cas dans la wilaya de Blida, 07 cas dans la wilaya de Bejaia, 02 casdans la wilaya de Ouargla, 03 casdans la wilaya de Relizane, 01 casdans la wilaya de Tiaret, 07 cas dans la wilaya de Tindouf, 01 casdans la wilaya de Tizi-Ouzou, 07 casdans la wilaya d’Oran et 02 casdans la wilaya d’El-Bayad.

Pour ce qui est des cas confirmés du variant nigérian (B.1.525), il s’agit de 39 casdans la wilaya d’Alger, 04 casdans la willaya de Bejaia, 04 casdans la wilaya de Bouira, 12 casdans la wilaya de Laghouat, 16 casdans la wilaya de Médéa, 03 casdans la wilaya de Relizane, 01 casdans la wilaya de Touggourt, 19 casdans la wilaya d’Oran, 03 casdans la wilaya de In Salah.

373 cas de contaminations par les variants du Coronavirus

Le nombre total de cas confirmés de variants à ce jour s’élève ainsi à 143 cas pour le britannique et 230 cas pour le nigérian, soit un total de 373 cas, poursuit la même source.

Mercredi dernier l’Institut Pasteur a annoncé avoir dépisté 20 nouveaux cas de contamination par le variant britannique du coronavirus et 31 autres cas par le variant nigérian.

Nous rappelons toujours que le respect des mesures barrières, dans le cadre du protocole sanitaire (Distanciation physique, Port du masque de protection, Lavage fréquent des mains), reste le meilleur garant pour stopper la propagation du virus et l’apparition de nouveaux cas.

Cet organisme a annoncé le jeudi 25 février 2021 la détection de deux cas du variant britannique de Covid-19 en Algérie. Il s’agit d’un membre du personnel de santé de l’EHS de Psychiatrie de Chéraga (Alger) et d’un Algérien établi en France rentré pour un enterrement.

Quant au variant nigérian, c’est le 11 mars que l’Institut Pasteur annonce 13 premiers cas.

« Nous rappelons toujours que le respect des mesures barrières, dans le cadre du protocole sanitaire (Distanciation physique, Port du masque de protection, Lavage fréquent des mains), reste le meilleur garant pour stopper la propagation du virus et l’apparition de nouveaux cas », conclut l’IPA dans son communiqué.

L’apparition de variants du coronavirus suscite l’inquiétude des spécialistes en Algérie, qui craignent, de surcroit, une troisième vague de l’épidémie. Cette apparition intervenait au moment où le bilan de coronavirus enregistrait une baisse continue. Ils avertissent ainsi contre tout relâchement, affirmant que « ces variants sont plus contagieux ».

Article précédentSaid Djabelkhir condamné à trois ans de prison ferme
Article suivantDécès de l’historien français Marc Ferro

18 Commentaires

  1. […] Cet allègement intervient au moment ou le bilan des contaminations, tout en restant sous la barre des 200 cas, évolue en dents de scie. Des spécialistes et praticiens expriment leur inquiétude quant à une troisième vague. L’épidémie est surtout marquée, depuis quelques semaines, par l’apparition et la hausse des cas de contaminations par les variants britannique et nigérian. […]

Laisser un commentaire