Vaccination covid-19: lancement de la plateforme électronique d’inscriptions

1
Vaccination covid-19: lancement de la plateforme électronique d’inscriptions
Formulaire d'inscription pour la vaccination anti-covid-19

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a lancé hier 28 février, une plateforme numérique pour l’organisation de l’opération de vaccination covid-19.

Cette plateforme est ouverte au grand public, et permettra aux personnes désirant bénéficier du vaccin de s’inscrire dans cette plateforme en fonction de la région et de l’établissement le plus proche pour obtenir un rendez-vous, aussi bien pour la première que pour la deuxième dose, avait expliqué Dr Fourar, le 13 février dernier.

Le formulaire est destiné à recueillir les coordonnées des candidats au vaccin, notamment l’age, la wilaya de résidence, la commune, les antécédents médicaux…etc.

LIRE AUSSI : L’ONU adopte à l’unanimité une résolution exigeant l’équité dans l’accès aux vaccins

À travers cette plateforme, les experts du Centre nationaux de pharmacovigilance et de matériovigilance (CNPM) suivront les effets secondaires du vaccin, dans le cas d’une déclaration par le corps médical supervisant cette opération ou par la personne vaccinée, aussi bien juste après la vaccination qu’à long terme.

Pour rappel, un don de 200.000 doses du vaccin anti-coronavirus Sinopharm fait par la Chine à l’Algérie a été réceptionné au le 24 février 2021 à l’aéroport militaire de Boufarik, dans la wilaya de Blida.

Il s’agit du plus important lot de vaccin anti-Covid-19 reçu par l’Algérie après les deux cargaisons de 50.000 doses du vaccin russe Sputnik V et un autre lot de 50.000 doses du vaccin anglo-suédois AstraZeneca. L’Algérie a ainsi réceptionné, près d’un mois après le début de la campagne de vaccination, de 300.000 doses de vaccins.

Par ailleurs, l’Algérie produira  le vaccin Spoutnik V. Le professeur Bekkat Berkani, membre du comité de suivi de la pandémie, avait indiqué que l’usine sera implantée dans la wilaya de Constantine. M. Bekkat Berkani a ajouté que la production de vaccins contre le coronavirus Covid-19 nous permet de fabriquer d’autres médicaments tels que «l’insuline» pour réduire l’importation et faire face à la domination des laboratoires étrangers.

Article précédentL’argent informel représente 34% de la masse monétaire globale en Algérie
Article suivantLe crédit populaire d’Algérie se dote du service « mobile banking »

1 commentaire

Laisser un commentaire