Green Sewing … ou comment transformer des bâches publicitaires en sacs de shopping

0
Formation en marketing digital - Mojo CreaLab

Transformer les bâches publicitaires expirées en sacs de shopping, trousses et d’autres récipients, tel est le concept de la startup Green Sewing. Dans cet entretien à 24H Algérie, les fondatrices, Amina Boukhelouf et Selma Taherti, respectivement âgées de 25 et 24 ans, reviennent sur la naissance de leur passion pour l’entrepreneuriat mais nous expliquent surtout leur solution, à la fois environnementale et sociale.

Salma, diplômée de l’EPAU (Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme), est une passionnée de l’architecture environnementale. Amina, quant à elle, fait part de sa passion pour l’entreprenariat et l’innovation. Leur vocation jaillit lorsque, étudiantes en troisième année, elles rejoignent un groupe scientifique de l’Ecole.

Green Sewing voit le jour dans le cadre d’une compétition estudiantine, Impact@Work. L’objectif était de créer un projet portant une solution à la fois environnementale et sociale. C’était en 2017, lors des élections législatives en Algérie, nous précise Amina Boukhelouf. « Nous avons remarqué que les bâches étaient affichées partout. Nous nous sommes alors interrogé sur leur devenir et nous avons découvert que ces bâches étaient soit incinérées ou stockées jusqu’à leur dégradation », fait-elle savoir.

Ces affiches étaient rarement réutilisées et les deux entrepreneuses décident de basculer cette matière d’un cycle de vie linéaire à un cycle de vie circulaire. « Nous nous sommes aussi rendu compte que ces bâches étaient de bonne qualité: leur matière est résistante, étanche et imperméable », poursuit Salma.

Elles décident alors de recycler ces bâches publicitaires afin de produire des accessoires à large usage, à savoir des sacs, des trousses de toilettes ou autres récipients.

Les deux étudiantes mettent d’abord leur concept à l’épreuve, dans le cadre de plusieurs compétitions. Outre « Impact@Work », organisée par le Centre Algérien de l’Entrepreneuriat Social (ACSE), dont elles étaient les lauréates, Amina Boukhelouf et Selma Taherti enchaînent avec la compétition Startupper de Total en 2019. Elles remportent le « Prix du Coup de coeur féminin », accompagné d’une formation sur la création d’entreprise et un financement.

Green Sewing peut désormais se lancer …


Article précédentFaut-il avoir peur des vaccins?
Article suivantTabous, traumas et silences : la page «Mon psychiatre Algérie» aide à en sortir