Les médias en ligne Twala et Casbah Tribune censurés en Algérie

1
Les médias en ligne Twala et Casbah Tribune censurés en Algérie
Les médias en ligne Twala et Casbah Tribune censurés en Algérie

Les sites d’informations Twala et Casbah Tribune sont censurés en Algérie, ont annoncé leur rédactions respectives ce mercredi 02 décembre 2020. D’autres sites à l’instar de Tariq News ou Ultra Sawt ont annoncé avoir été à leur tour censurés durant la même journée.

« Plusieurs lecteurs nous ont indiqué qu’ils ne peuvent plus accéder au site de Twala à partir des trois réseaux mobiles et de l’ADSL » lit-on dans un communiqué. Le média dit avoir « confirmé ce blocage dont nous ignorons le prétexte. Le journal n’en a jamais été informé ».

Les journalistes du site d’informations « dénoncent vigoureusement cette censure arbitraire qui a touché d’autres médias algériens ces dernières années. C’est une atteinte à la liberté de la presse et à la liberté d’informer en Algérie ». Plusieurs médias ont affirmé avoir été censurés durant les années 2019 et 2020, notamment Maghreb Emergent, Radio M ou TSA Algérie. Des sites comme Le Matin sont également inaccessibles sans VPN. La liste ne s’arrête pas là. Ces dernières semaines, tous les sites marocains sont devenus inaccessibles à partir de l’Algérie sans utiliser un VPN.

« Depuis son lancement le 15 octobre 2020, Twala a publié de nombreux reportages, des enquêtes, des podcasts, des analyses et des entretiens. Nos contenus ont été largement appréciés par nos lecteurs. Les nombreux retours reçus de la part de notre lectorat et de nos pairs nous confortent dans l’idée que nous sommes en train d’accomplir la mission que nous nous sommes donnée : celle de produire un journalisme de qualité et indépendant », poursuit la même source dans son communiqué.

Le journal en ligne Casbah Tribune, fondé par le journaliste Khaled Drareni, en prison depuis mars 2020, a également annoncé être censuré.

1 commentaire

Laisser un commentaire