La journaliste de l’ENTV, Tinhinane Laceb, retrouvée morte

1
Une journaliste de l'ENTV retrouvée morte
Une journaliste de l'ENTV retrouvée morte

Une journaliste de l’ENTV, Tinhinane Laceb, a été retrouvée morte mardi 26 janvier 2021. Des membres de sa famille ont démenti l’information selon laquelle elle a été égorgée par son mari.

La direction de la Télévision publique a confirmé le décès de la journaliste. « C’est avec tristesse que la famille de l’Etablissement public de la Télévision algérienne a appris la nouvelle du décès de notre consœur Tinhinane Laceb, journaliste à la Chaîne 4 en langue amazighe », a indiqué la direction de l’ENTV dans un communiqué publié sur Facebook.

Son cousin, écrivain, enseignant et journaliste Djamel Laceb lui a également rendu hommage . « Ce n’était plus toi, depuis longtemps. Amaigrie, amoindrie, dans ton voile exagérément ample, l’étincelle même de ton intelligence s’évadant. RIP TINHINANE ».

Tinhinane Laceb a animé plusieurs émissions à la chaine de télévision (TV4) amazighe, dont Tazezawt et Tawennadt ».

Elle était la maman de deux enfants en bas âge, selon la chaine amazighe. L’annonce de sa mort a provoqué une véritable onde de choc chez la corporation.

Selon le quotidien El Hayat, le père de la défunte a démenti l’information, publiée dans plusieurs médias ainsi que sur les réseaux sociaux, selon laquelle la journaliste a été égorgée. Une information également démenti par le cousin de la victime, Djamel Laceb, dans un post Facebook.

Le journal poursuit que la journaliste est décédée suite à une violente dispute avec son époux, qui l’a fortement poussée. Le père attend, néanmoins, les résultats de l’enquête pour en dire plus.

Les deux enfants, qui ont assisté à cette scène, seront sous assistance psychologique.

Article précédentTribunal de Timimoun: Relaxe pour Yasser Kadiri dans une seconde affaire
Article suivantLes Etats-Unis pourraient revenir sur la décision de Trump sur le Sahara Occidental

1 commentaire

Laisser un commentaire