La Sûreté d’Alger dévoile les détails du décès de Tinhinane Laceb

0
La Sûreté d'Alger dévoile les détails du décès de la journaliste Tinhinane Laceb
La Sûreté d'Alger dévoile les détails du décès de la journaliste Tinhinane Laceb

La Sûreté d’Alger a dévoilé ce mercredi 10 février 2021 des circonstances de l’assassinat de Tinhinane Laceb par son mari en janvier dernier. La journaliste a été « tuée de plusieurs coups de couteau assénés par son mari » qui a été déféré devant le procureur de la République territorialement compétent, ont indiqué les services de ce corps de sécurité dans un communiqué.

« Agissant suite à un appel reçu sur le numéro vert depuis Birkhadem où un homme avait déclaré avoir tué sa femme et se trouver toujours dans son domicile, les éléments de la Brigade de police judiciaire de la Sûreté d’Alger se sont rendus sur place et constaté le décès de la victime de sexe féminin dont le corps gisait à même le sol dans une marre de sang.

L’auteur présumé de l’homicide, en l’occurrence le mari, se tenait non loin du corps de sa victime tenant dans sa main l’objet de son méfait, c’est-à-dire un couteau. Ce dernier a été arrêté et présenté devant les juridictions compétentes pour la poursuite des procédures à son encontre », précise la même source.

La victime travaillait comme journaliste à la Chaine en Tamazight (TV4) de la télévision nationale. Dans le cadre de procédures en vigueur, les éléments d’identification relevant de la circonscription administrative de Bir Mourad Rais ont accompli leur mission, pris des photos de la victime et relevé toutes les traces sur la scène de crime. Après autopsie médico-légale, il a été constaté que le corps de la victime présentait plusieurs traces de coups de couteau, conclut le communiqué.

Tinhinane Laceb a animé plusieurs émissions à la chaine de télévision (TV4) amazighe, dont Tazezawt et Tawennadt ».

Elle était la maman de deux enfants en bas âge, selon la chaine amazighe. L’annonce de sa mort a provoqué une véritable onde de choc chez la corporation et chez des citoyens.

Article précédentL’acteur franco-algérien Tahar Rahim nominé aux « Golden Globe » et « Bafta »
Article suivantLe directeur l’Office des oeuvres universitaires limogé, la gestion confiée à une commission provisoire

Laisser un commentaire