Ténès: 150 personnes intoxiquées suite à une suspecte pollution marine

2
Tenes: 150 personnes intoxiquées suite à une suspecte pollution marine

Près de 150 personnes ont été hospitalisées après s’être baignées le 04 juillet à Ténès, dans la wilaya de Chlef, à la suite d’une possible pollution marine, a indiqué ce 5 juillet le wali.

Cinq plages ont été fermées suite à ces hospitalisations ainsi que la station de dessalement locale, et une enquête a été ouverte par le procureur général du tribunal de Chlef, la wilaya dont dépend Ténès.

Un total de « 149 personnes ont eu des nausées, de la fièvre, des rougeurs aux yeux et ont été hospitalisées », a déclaré Lakhdar Seddas, le wali de Chlef au micro de la chaîne privée Echourouk TV. Une cinquantaine d’entre elles ont quitté l’hôpital, a-t-il précisé.

De même source, on indique que l’on soupçonne une pollution des eaux qui serait à l’origine des malaises. Les soupçons se portent sur un cargo transportant du bétail récemment arrivé au port de Ténès, a ajouté M. Seddas.

Selon Ennahar Online, il s’agit d’un cargo battant pavillon tanzanien, le Barhom II, qui avait appareillé du port de Sète dans le sud de la France.

Des équipes de plongeurs ont été dépêchées sur place à la recherche de rejets toxiques.

Vingt-huit plongeurs et sept agents de la Protection civile ont été intoxiqués. Une délégation du ministère de l’Environnement a prélevé « des échantillons d’air et d’eau au niveau du port de Tenès, des plages « contaminées », de l’oued » et des installations aux alentours susceptibles de provoquer des pollutions, selon un communiqué officiel. Des prélèvements sont effectué sur l’air et l’eau de tous les environs.

A l’hôpital de Ténes, on a du réquisitionner deux services pour faire face au grand flux de malades.

Article précédentLe moment ou jamais
Article suivantCoronavirus: 7 nouveaux cas du variant Delta à Alger

2 Commentaires

Laisser un commentaire