Tebboune invité pour une visite officielle par son homologue allemand

3
Tebboune invité pour une visite officielle par son homologue allemand
Tebboune invité pour une visite officielle par son homologue allemand

Le président Abdelmadjid Tebboune s’est entretenu ce jeudi 11 février 2021 avec son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier, qui l’a invité à une visite officielle en Allemagne, a annoncé la présidence de la République dans un communiqué.

« Le président de la République, M. Abdelmdjid Tebboune, a eu aujourd’hui un entretien téléphonique avec le président de la République fédérale d’Allemagne, Frank-Walter Steinmeier, durant lequel il lui a fait part de ses remerciements et de sa gratitude pour la prise en charge médicale dont il a bénéficié depuis son arrivée en Allemagne », précise la même source.

Le Président allemand a, à son tour, « adressé au Président Tebboune ses vœux de santé, et de prospérité et de progrès au peuple algérien », ajoute le communiqué.

Les deux présidents ont aussi évoqué, à l’occasion, « la coopération bilatérale et les perspectives de sa promotion dans tous les domaines, au mieux des intérêts des deux peuples amis ».

Par ailleurs, « le Président allemand a adressé une invitation pour une visite officielle en Allemagne au Président de la République, qui l’a acceptée en le remerciant ». La visite sera programmée après la fin de la pandémie, conclut le communiqué.

Absent depuis un mois, Tebboune a passé 90 jours en Allemagne

Le chef de l’Etat est reparti le 10 janvier en Allemagne pour effectuer une intervention chirurgicale, programmée avant son retour en Algérie et qui a été ajournée en raison des engagements qu’il devait honorer avant la fin de l’année, dont la Loi de finances 2021 et la révision constitutionnelle.

Abdelmadjid Tebboune a été opéré le 20 janvier de son pied droit. Une opération qualifiée de « réussie », par le communiqué diffusé sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, le chef de l’Etat était rentré en Algérie le 29 décembre dernier après une hospitalisation de deux mois en Allemagne. A son retour, les Algériens a relevé que son pied droit était dans une attelle.

M. Tebboune, rappelons-le, avait fait une seule apparition publique depuis son hospitalisation en Allemagne, le 13 décembre dernier.

Dans une vidéo de 5 minutes publiée sur son compte twitter, Abdelmadjid Tebboune avait affirmé « être sur la voie de la guérison grâce à Dieu, à nos médecins de l’hôpital militaire et les médecins allemands ». « Cela pourrait prendre une, deux ou trois autres semaines avant que je ne reprenne toutes mes capacités physiques », avait-il ajouté.

« Mon éloignement du pays ne signifie pas que j’ai oublié le pays. Je suis, quotidiennement, pour ne pas dire heure par heure, tout ce qui se passe en Algérie  » a affirmé M. Tebboune. « J’émets des instructions à la Présidence lorsque cela est nécessaire », a-t-il insisté.

Le Président avait été transféré, le 28 octobre, en Allemagne pour des « examens médicaux approfondis sur recommandation du staff médical », avait indiqué un communiqué de la Présidence de la République lors de son transfert.

La veille, soit le 27 octobre, le premier ministère avait annoncé que le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a été admis à l’hôpital militaire d’Ain Naâdja et qu’il était« dans un état stable ». «Sur recommandation de ses médecins, le président de la République, M. Abdelmajid Tebboune, est rentré dans une unité de soins spécialisés de l’hôpital central de l’armée à Ain Naadja à Alger. Son état de santé est stable et n’inspire aucune inquiétude», ont affirmé les services du Premier ministère.

Le président de la République poursuit ses activités quotidiennes à partir de son lieu d’hospitalisation, ajoute le communiqué.

La Présidence avait préalablement annoncé que le président Tebboune a été placé en isolement pour une durée de 5 jours sur conseils du personnel médical, après la contamination de plusieurs cadres de la Présidence et du gouvernement.

Article précédentEnergie: Le prix du gaz pratiqué en Algérie 10 fois inférieur à ceux de l’étranger
Article suivantAlger espère qu’une « impulsion plus forte » soit donnée à l’Accord de paix au Mali

3 Commentaires

Laisser un commentaire