Tebboune ordonne de régler « immédiatement » le problème du débit Internet

2
Tebboune ordonne de régler
Tebboune ordonne de régler "immédiatement" le problème du débit Internet

Le président Abdelmadjid Tebboune a ordonné au ministre de la Poste et des télécommunications de régler « immédiatement et définitivement » le problème du débit Internet, sujet à perturbations depuis plusieurs jours en Algérie.

Cette instruction a été donnée lors du Conseil des ministres, tenu ce dimanche 23 août 2020.

Le président a aussi instruit le même ministère de déterminer les causes de ces perturbations. Il a expliqué que la stabilité du débit Internet « est une condition principale pour la numérisation et les statistiques », exigeant du Ministère de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, de « mettre fin définitivement à ce problème et rédiger un rapport à ce propos ».

Il a aussi instruit le même département à accélérer la numérisation des ministères afin de rattraper le retard accusé par l’Algérie et assurer une liaisons entre les différents secteurs pour le partage des informations et leur coordination. Il a insisté sur le « recours à la numérisation dans le recensement des richesses nationales  » ou encore dans la pratique, « dans la lutte contre la bureaucratie et la corruption ».

Abdelmadjid Tebboune a aussi souligné la nécessité d’une « révolution » dans l’élaboration des statistiques, « qui permet d’incarner la nouvelle approche économique et sociale », loin des méthodes classiques et de toute exploitatio politique, destinée à tromper l’opinion publique.

Depuis le soir du mercredi 19 août 2020, des internautes algériens se plaignent de plusieurs perturbations du réseaux ADSL et données mobiles: baisse du débit, latence du réseau ou encore certains sites inaccessibles suite à un échec de connexion aux serveurs DNS (nom de domaine). Certains soucis se manifestent toujours, à l’heure où nous rédigeons ces lignes.

Les perturbations sont survenues au lendemain de l’entrée de vigueur des nouvelles offres de l’opérateur historique. Plusieurs internautes soupçonnaient qu’un basculement massif vers les nouvelles offres soit à l’origine de la baisse de débit enregistrés.

L’opérateur historique, qui a fini, trois jours plus tard, par réagir aux plaintes des internautes à travers un communiqué, a affirmé que les fluctuations enregistrées sont « dues à des perturbation touchant le réseau international », sans donner plus de détails.

Article précédentZakat: Le nissab pour l’an 1442 Hégirien fixé à 705 500 DA
Article suivantManifestants relaxés à Touggourt et Alger, de la prison ferme à Mostaganem

2 Commentaires

Laisser un commentaire