Tebboune limoge le Gouverneur de la Banque d’Algérie et désigne un nouveau à sa place

3
Tebboune limoge le Gouverneur de la Banque d'Algérie et désigne un nouveau à sa place
Archives
Google Actualites 24H Algerie

Le Gouverneur de la Banque d’Algérie, Rostom Fadli, a été limogé ce 23 mai par le président de la République, Abdelmadjd Tebboune en vertu des article 91 et 92 de la Constitution.

« En vertu des dispositions des articles 91 alinéa 7 et 92 alinéa 7 de la Constitution, le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a mis fin, lundi, aux fonctions du Gouverneur de la Banque d’Algérie, M. Rostom Fadhli, et nommé M. Salah Eddine Taleb, nouveau Gouverneur de la Banque d’Algérie, en remplacement de M. Fadhli », lit-on dans le communiqué de la Présidence de la République.

M.Tebboune a désigné, par la même occasion, M. Salah Eddine Taleb nouveau Gouverneur de la Banque d’Algérie.

Le nouveau gouverneur est le SG du Conseil de la monnaie et du crédit.

Pour rappel, M. Fadli occupait ce post depuis septembre 2020. Auparavant, il en avait assuré l’intérim après la nomination de Aïmene Benabderrahmane ministre des Finances en juin 2020.

Article précédentNaftal : des projets d’investissement de plus de 250 Mds Da pour les cinq prochaines années
Article suivantMondial-2022 : l’émir du Qatar déplore une « discrimination » anti-Arabes

3 Commentaires

  1. La banque d’Algérie reste une institution extravagante qui gère toute la finance algérienne. Cette finance est très importante car le pétrole et le gaz coulent à flot.
    La question qui me taraude depuis très longtemps , pourquoi notre pétrole est vendu en Dollars alors que nos banques sont démunies de dette devise et nous bourre d’Euros ?
    Si vous ouvrez un compte en dollars , le banquier vous avertit que vous ne pouvez pas retirer du dollars.
    Doit on changer de devise en Algérie ? De toutes les manières un nouveau monde est entrain de se dessiné.

  2. En fait pourquoi la banque d’Algérie ne se lancerait pas dans l’opération de changement de monnaie .
    La valeur actuelle d’une pièce de -1DA , qui a disparu, ne vaut plus rien .
    Des experts préconisent un nouveau dinars qui aura la même valeur que 10 DA actuel.
    On parlera alors d’une baguette de pain à 3 DA nouveau, d’un sachet de lait à 2,5 DA nouveau .
    Cette opération a été lancée par certains pays sur une période de 6 mois. L’avantage c’est ramasser tout l’argent qui circule hors circuit bancaire et réduire par la même la masse monétaire.

Laisser un commentaire