Pour son exposition inaugurale « Taswir Gallery » rendra hommage à Nasser Medjkane

1
Pour son exposition inaugurale
Pour son exposition inaugurale "Taswir Gallery" rendra hommage à Nasser Medjkane/©Youcef Krache

Taswir Gallery est le nouvel espace d’art qui ouvrira ses portes prochainement à Alger. Fondée par la journaliste, photographe et réalisatrice Ager Oueslati, cette nouvelle galerie aspire à devenir un tremplin pour l’art , en mettant en lumière des artistes algériens et africains.

Taswir Gallery est un espace dédié à l’art et principalement l’image documentaire, cinématographique, fixe ou animée, capturées où dessinées.. Elle accueillera régulièrement des expositions thématiques. Pour son exposition inaugurale, un hommage sera rendu au défunt photographe Nasser Medjkane. Le public découvrira le travail photographique de l’artiste aux côtés de celui de jeunes photographes.

« Le travail photographique de Nasser Medjkane était d’une grande qualité humaine et professionnelle. Il abordait ses sujets avec beaucoup de pudeur et il parvenait à les élever même dans les situations les plus critiques. Il était aussi très à l’écoute des jeunes générations. Il les encourageait et partageait avec elles son savoir. Cet hommage est à la fois pour honorer son travail mais aussi pour le faire connaitre auprès des jeunes générations », précise Ager Oueslati.

L’appel à portfolio a été lancé il y a quelque jour et sera clôturé le 15 mai. Les candidats devront envoyer une série de photographies à travers lesquelles ils illustrent leurs visions de la société Algérienne.

Pour Ager Ouslati, la thématique de cette exposition est « un regard, une mémoire, et une intimité ». « Les photographies des candidats doivent ressortir la vision qu’ils portent sur la société. La notion de mémoire se manifeste dans l’instant qu’ils immortalisent, et par intimité, ils expriment la relation qu’ils entretiennent avec leur sujet », souligne Ager Oueslati .

Les candidats doivent envoyer leur porte folio avec une sélection d’une vingtaine de clichés. Celles-ci doivent être accompagné d’un descriptif et de la biographie du photographe. Un jury composé de professionnels de la photographies et du cinéma départagera les postulants.

« L’appel à portfolio s’adresse aux photographes professionnels et amateurs sur tout le territoire national. Six candidats seront pris pour exposer leurs photos pendant plus d’un mois à la galerie. », ajoute Ager Oueslati.

 » Taswir Gallery « , pour rendre la culture accessible

Taswir Gallery est situé dans la cité Diar El Mahçoul à El Madania. Ager Ouslati la décrit comme un lieu chaleureux et plein d’humanité.

« Que la galerie soit située dans un quartier populaire est une manière de rendre la culture accessible. C’est un quartier exceptionnel de par son architecture mais aussi de par les gens qui l’habitent. On se sent dans un village où les gens vivent en communauté et se connaissent tous. C’était une belle coïncidence aussi pour moi d’apprendre que Nasser avait grandi dans le quartier de Salembier », souligne Ager Oueslati.

Ce lieu d’art sera amené à être développé à l’avenir. Il accueillera des formations et des artistes en résidence.

Lire Aussi: Le photographe Issam Larkat donne de la visibilité à l’enfance exploitée

Article précédentThéâtre : « Retrouve-moi au mont Waq Waq », ou l’épopée d’une femme éprise de liberté
Article suivantTour du monde en 10 merveilles de l’architecture islamique

1 commentaire

Laisser un commentaire