Des supporteurs de la JS Kabylie condamnés à de la prison avec sursis

0
Des supporteurs de la JS Kabylie condamnés à de la prison avec sursis
Des supporteurs de la JS Kabylie condamnés à de la prison avec sursis

Le tribunal de Tizi Ouzou a prononcé ce dimanche 17 janvier 2020 des peines de prison avec sursis de 3 à 6 mois assorties d’une amende de 100.000 Da à l’encontre de 7 personnes, interpellées samedi lors d’affrontements entre les forces de l’ordre lors d’une marche des supporteurs de la JS Kabylie contre le président du club, Cherif Mellal.

Les 7 personnes, qui ont comparu immédiatement, ont été accusés de violations des mesures de confinement partiel, d’organisation d’un rassemblement non autorisé, de détérioration de biens publics et d’agression sur des éléments des forces de l’ordre.

Les supporteurs s’étaient donné rendez-vous devant le stade du 1e novembre à Tizi Ouzou à 10H. Ils ont été vite dispersés par les forces de l’ordre avant même le début de la manifestation.

Plusieurs autres fans du club ont été interpellés puis embarqués dans les camions cellulaires, stationnés sur l’itinéraire habituel des manifestations. Des barrages filtrants avaient aussi été installés aux alentours du centre-ville pour empêcher les supporteurs de rejoindre le stade.

Cette manifestation intervenait après limogeage du coach Youcef Bouzidi, à l’issue d’une première victoire du club en ligue 1. Hier, la JS Kabylie a dominé le WA Tlemcen à l’extérieur.

Interrogé par Berbere TV, le président de la JSK a réitéré son intention d’aller au bout de son projet sportif. « Je ne céderai pas la JSK à la rue. S’il y a quelqu’un qui veut prendre les rênes du club qu’il ramène avec lui l’argent nécessaire », a-t-il dit.

Laisser un commentaire