L’évasion spectaculaire de 6 Palestiniens d’une prison de haute sécurité israélienne

0
L'évasion spectaculaire de 6 Palestiniens d’une prison de haute sécurité israélienne
©ATEF SAFADI/EPA/MAXPPP - epa09450864 Police officers and journalists gather around the hole of a tunnel allegedly used by prisons to escape from the Gilboa Prison, northern Israel, 06 September 2021. A number of security prisoners escaped from the Gilboa Prison, the Isralei Prime Minister's Office said on 06 September. EPA-EFE/ATEF SAFADI

Six résistants palestiniens ont réussi à s’évader de la prison israélienne de haute sécurité de Gilboa, dans une spectaculaire évasion dans la nuit de dimanche 5 à lundi 6 septembre.

Ces membres de groupes armés palestiniens se sont échappés via un tunnel creusé sous les murs du centre pénitentiaire. Une chasse à l’homme est en cours pour les retrouver.

Hélicoptères et drones déployés, l’armée israélienne assiste la police dans ses opérations de recherche. Cette évasion est « terriblement embarrassante pour l’administration pénitentiaire », reconnaît un responsable israélien de la sécurité, sur l’une des principales chaînes de télévision du pays.

Car personne n’a rien vu venir, et ces détenus palestiniens ont pu exécuter leur plan en toute tranquillité. Vers une heure du matin, l’alerte est donnée : six hommes manquent à l’appel. L’horloge tourne et ce n’est finalement que près d’une heure plus tard que les gardiens de prison découvrent un tunnel, dont les travaux d’excavation ont sans doute duré des années, croient savoir les services de sécurité de l’occupant.

Condamnés à perpétuité, évasion du chef des Martyrs de Al Aqsa

Les six hommes, tous condamnés à la prison à vie, sont liés à des opérations militaires contre les occupants et sont considérés comme très dangereux, affirment les autorités de l’État hébreu.

Parmi eux se trouve Zakaria Al Zoubaidi, membre des Brigades des Martyrs de Al Aqsa palestinien alors que les cinq autres font partie du Jihad Islamique.

Article précédentLa compliance: un domaine encore méconnu en Algérie
Article suivantMobilis: perturbations dans 25 communes d’Alger

Laisser un commentaire