Souha et Silia, deux sœurs, une passion et une marque : «Aures Handmade»

0
Souha et Célia créatrices de la marque Aures Handmade
Souha et Célia créatrices de la marque Aures Handmade

Elles sont deux sœurs, encore étudiantes, une machine à coudre a suscité chez elles une passion pour la couture, elles en ont fait une marque qui marche: «Aures Handmade». C’est le nom d’une marque de sacs et cabas que ces deux jeunes filles de la ville de Batna ont lancé et avec un succès qui dépasse la capitale des Aurès.

La passion n’est pas nouvelle, mais Souha et Silia ont mis à profit la période du confinement pour faire mûrir le projet. Défi relevé rapidement puisque leurs articles sont vendus sur tout le territoire national et des commandes leur parviennent même de l’étranger.

Originaire de Batna, Souha et Silia, âgées respectivement de 25 et 24 ans, confient d’emblée qu’elles n’ont aucune formation dans le domaine de la couture: Souha est en dernière année médecine et Silia en 3e année pharmacie. Les deux sœurs se consacrent en parallèle de leurs études à la création et la confection de sacs et cabas.

«Ce n’est pas une idée née du confinement puisque nous avons commencé à faire de petits objets bien avant. Mais je dirais que ce passe-temps est devenu pour ma sœur et moi, pendant la période du confinement, un projet viable et une réelle vocation. Aujourd’hui nous avons l’ambition d’en faire une marque déposée qui propose des articles de qualité et à un prix raisonnable » confie Souha initiatrice de «Aures Handmade ».

Elle se souvient que sa mère avait acheté une machine à coudre qui avait suscité sa curiosité. Pour s’amuser, elle prend un bout de tissu, et une fermeture éclair d’une vieille pochette, assemble le tout et en fait un petit porte-monnaie.

«Cela semble insensé de dire que cette vocation m’est venue en voyant une machine à coudre, mais c’est pourtant vrai. Les premiers temps ça m’amusait de réaliser de petits objets, ça me sortait un peu du côté dense des cours de médecine. Mais au fil des jours, l’intérêt grandissait, et grâce aux vidéos sur YouTube, je pouvais apprendre facilement » dit-elle.

Encouragée par son entourage, Souha créé une page sur Instagram et commence à publier ses articles. « Je me souviens que la première photo publiée était des paniers en tissu. J’ai reçu des commandes dès la publication de la première photo, et c’est ce qui m’a poussé à continuer ».

Souha commence à imaginer des modèles de sac. Elle ne se cloisonne pas, elle imagine des formes et des couleurs, dans les différentes étoffes, avec un intérêt particulier pour le cuir. Silia quant à elle, réalise des sacs avec du tissu brodé qu’elle fait elle-même.

«Nous utilisons toutes sortes d’étoffes pour nos sacs, pour les cabas on utilise le K.Way, et là je commence à m’essayer sur du vrai cuir. C’est assez compliqué car tout se fait à la main. J’accorde une attention particulière aux finitions car c’est ce qui définit à mon sens un produit de qualité » précise Souha.

Aujourd’hui les commandes fusent de partout. Les batnéens sont des clients fidèles mais pas seulement. Souha raconte que beaucoup de commandes de sacs sont venues de l’étranger. Ce sont leurs familles à Batna qui les ont récupérés.

«Les gens de Batna nous ont fait une superbe promotion. Nos commandes ont doublé quand la page « Batna fi Hala » a publié notre travail. Quelqu’un à créer un hashtag sur twitter avec le nom de la marque. Il y a aussi une boutique qui met en vente nos produits. C’est très encourageant pour nous » dit-elle, reconnaissante.

L’ambition des deux sœurs est de créer un atelier de confection de sacs pour assurer toutes les commandes et se consacrer à la création de nouveaux modèles. Elles veulent également transmettre ce qu’elles ont appris.

«Ma sœur et moi nous poursuivons des études au rythme assez soutenu, comme beaucoup d’autres femmes, nous devons concilier plusieurs taches. Il reste qu’il est toujours possible d’avoir des passions et de construire des projets à soi. C’est particulièrement gratifiant. C’est ce message que nous voulons transmettre. Aures Handmade c’est l’histoire d’une passion, née par un simple hasard. Nous avons tous des talents insoupçonnés, il faut s’essayer à tout » concluent les deux sœurs.

  

Laisser un commentaire