Sonatrach: hausse considérable des exportations gazières au premier trimestre 2021

0
Sonatrach: hausse considérable des exportations gazières au premier trimestre 2021

Les exportations gazières de l’Algérie ont enregistré un « bond appréciable » durant le premier trimestre de 2021, selon un communiqué de Sonatrach.

Cette hausse des exportations, indique le communique de Sonatrach, est essentiellement justifiée par la hausse de la production et le renforcement de la demande de ses clients.

Les exportations gazières renforcées

De même source, on apprend que l’Italie a été, durant le 1er trimestre de l’année en cours, la première destination des exportations algériennes de gaz avec un volume total de 6.4 Milliards de m3, soit une progression de 109% par rapport à 2020.

Ainsi, l’Algérie consolide ainsi sa position de 2ème fournisseur de gaz de l’Italie avec des parts de marché à 35 % contre 16% durant la même période de 2020.

L’autre grande destination du gaz algérien est évidemment la péninsule ibérique avec ses deux grands clients l’Espagne et le Portugal. Le volume exporté, au 1er trimestre 2021, vers ses deux pays est de 4.3 Milliards de m3, soit une progression de 122%
par rapport à 2020, ce qui représente une part de marché de plus de 47% contre seulement 21% durant le premier trimestre 2020.

Sonatrach qui considère ses résultats comme une performance, affirme que l’Algérie maintient sa position de 1er fournisseur de gaz sur le marché stratégique des voisins du Nord.

Les exportations gazières de l’Algérie, apprend-on encore, ont atteint d’autres marchés historiques en Méditerranée mais aussi des pays asiatiques comme la Chine et le Bangladesh.

Selon l’expert Tewfik Hasni, « la priorité pour Sonatrach est de maintenir ses parts de marché dans le pétrole et, surtout, dans le gaz. »

Si Sonatrach conserve ces parts même, avec un minimum de rentabilité, elle s’assure des horizons plus prometteurs.

Article précédentConstantine: réception du tunnel de Djebel El Ouahch « durant l’année 2025 »
Article suivantFoot: pour le patron de la Super League Florentino Perez, d’ici 2024 « tous les clubs seront morts »

Laisser un commentaire